alhambra 1

Beauté et histoire : Profitez des cinq lieux andalous Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO

Il suffit de jeter un œil pour se rendre compte de l’envoûtement de chaque coin d’Andalousie. Sa valeur monumentale, artistique et naturelle en fait une perle géographique digne d’admiration. Ce n’est pas en vain que l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) ait décidé de déclarer Bien Patrimoine de l’Humanité cinq lieux andalous différents. Ne passez pas à côté du parcours que nous vous offrons aujourd’hui, ces endroits réveilleront votre goût pour la beauté.


 

1. L’Alhambra, le Généralife et l’Albaicín de Grenade

Ce monument est un des plus beaux construit par l’Islam dans le monde. Témoin fervent de l’époque d’Al-Andalús, sa valeur est incalculable. Ses murs sont parcourus par des milliers de versets, sa décoration est le sommet de l’art andalou et ses jardins reflètent la somptuosité de l’époque. Cette forteresse rouge, comme l’indique son nom, est située sur le mont La Sabika et domine toute la ville de Grenade. Le Généralife fait également partie de cet ensemble historique et artistique et représente une villa rurale dans laquelle les jardins ornementaux et l’architecture s’intègrent à la proximité de l’Alhambra et ajoutent encore plus de beauté à tout l’entourage. Nous ne pouvons pas oublier lors de cette visite de ce Bien Patrimoine de l’Humanité, l’Albaicín. Ce quartier de ruelles étroites en pierres est un des lieux les plus caractéristiques de la ville et depuis son Mirador de San Nicolás vous pourrez obtenir les plus belles images du monument le plus visité d’Espagne. Si vous venez à Grenade, ne passez pas à côté de ce qui est considéré par tous et même par un ex-président des Etats-Unis, comme la plus belle tombée du jour du monde.

alhambra

L’Alhambra

2. Centre Historique  de Cordoue

La valeur universelle exceptionnelle du Centre Historique de Cordoue puise sa richesse monumentale dans le mélange des cultures. De l’époque romaine on peut souligner le pont sur le fleuve Guadalquivir ainsi que les mosaïques de l’Alcázar et les colonnes du Temple de Claudio Marcelo. Si nous passons à l’époque musulmane nous trouvons la Mosquée et à l’époque juive, le quartier de La Judería. Pour conclure le parcours historique de l’étape chrétienne il faut signaler l’Alcázar des Rois Catholiques et la Calahorra. Celle que l’on connaît comme ville califale d’Al-Andalús suppose un intéressant voyage dans l’histoire. Et c’est précisément un des monuments de cette époque, la Mosquée, le plus important et le plus visité de la ville. Même si plus tard il a été transformé en cathédrale, cette construction est un des exemples les plus importants de l’art musulman andalou. Une curiosité : son mur de la Qibla n’est pas orienté vers Le Mecque mais 51 degrés plus au sud. Si vous en avez l’occasion, venez à Cordoue et profitez d’une ville qui le temps d’une promenade se transformera en un musée à ciel ouvert.

mezquita-de-cordoba

Mosquée

3.  La Cathédrale, l’Alcázar et les Archives des Indes de Séville

La capitale andalouse possède un charme spécial qui ne laisse personne indifférent. Chacun des monuments déclarés Bien Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO représentent un exemple d’une étape de l’histoire. La Cathédrale gothique de Séville est la plus grande du monde. Même si les éléments à souligner sont nombreux, il y en a un qui se distingue plus que les autres puisqu’il est le symbole de la ville : la Girouette. Le clocher intégré au temple est un minaret almohade de l’ancienne mosquée. D’autre part, si vous visitez cette ville, vous ne pouvez pas manquer les Alcázares Royaux, un ensemble de palais entourés par une muraille qui vous transporteront au Moyen-âge. Avant de terminer cette promenade dans Séville, il faut signaler un autre arrêt obligatoire de cette visite : les Archives Générales des Indes. Au-delà de sa valeur architecturale, ce lieu possède une importance spéciale puisqu’il a changé l’histoire de l’Espagne. Ici ont été centralisés tous les documents qui faisaient référence à l’administration et au commerce avec les colonies espagnoles en Amérique. Si vous visitez Séville, n’oubliez pas de découvrir de ces endroits et des autres charmes qu’offre la ville.

Catedral-Sevilla

La Cathédrale gothique de Séville

4. Ensemble Monumental de la Renaissance d’Úbeda et Baeza (Jaén)

Les ensembles monumentaux de la Renaissance d’Úbeda et Baeza sont situés tous deux au centre de chacune des villes. Ces deux villes sont séparées de 9 kilomètres et ont évolué de forme parallèle, la Renaissance étant une époque de rayonnement pour elles. Úbeda, également connue comme la ville des “collines”, regroupe un ensemble de bâtiments significatifs de l’œuvre d’Andrés de Vandelvira autour duquel sont situés quelques uns des monuments religieux les plus importants de l’époque comme la Sacra Capilla del Salvador ou l’Eglise de Santa María de los Reales Alcázares. Pour sa part, Baeza montre également d’importants exemples de son passé après la Reconquête. La Cathédrale sur la place de Santa María forme un ensemble historique avec les bâtiments de l’Université, l’ancien Séminaire et le Collèges des Jésuites. Cette ville abrite également un exemple important de l’art plateresque sur la façade de la municipalité, une ancienne prison du XVIème siècle. Si vous vous rendez dans cette région pour contempler les joyaux de la Renaissance, n’oubliez pas de profiter d’un autre trésor de Jaén : l’huile d’olive.

ubeda

Úbeda

5. Parc National et Naturel de Doñana

Ce joyau de la nature est considéré comme la plus grande réserve écologique d’Europe. Dans cette mosaïque d’écosystèmes vous pourrez distinguez trois complexes environnementaux : les marais, les dunes vives et les sables stabilisés ou “cotos”. Etant donnée la variété de ce lieu, de nombreux oiseaux et mammifères s’y donnent rendez-vous. Si vous décidez de visiter ce Patrimoine de l’Humanité, vous devez savoir que chaque visite sera différente. La rotation des saisons lui donne un rythme changeant qui fait que chaque époque de l’année se vit de façon différente. Le passage entre deux continents, l’Europe et l’Afrique, fait que Doñana se caractérise spécialement par l’observation de plus de 300 espèces différentes d’oiseaux qui passent par ici tout au long de l’année, parmi lesquelles de nombreuses hivernent et donnent naissance à leur rejetons dans ce lieu. D’autre part, vous pourrez observer ici des spécimens de lynx ibérique et d’aigle impérial, tous deux en danger d’extinction. N’oubliez pas votre appareil photo si vous visitez ce parc naturel, vous pourrez jouer avec le paysage et la lumière privilégiée pour prendre de très belles photos. Huelva, Cadix et Séville sont le berceau de Doñana, un arrêt obligé pour tous les amoureux de la nature.

doñana

Doñana

Flamenco, Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité

Parler de l’Andalousie et de l’UNESCO, c’est parler de flamenco. En 2010 il a été déclaré Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité et représente le style de musique et de danse le plus caractéristique d’Espagne. L’Andalousie est le berceau de cet art qui offre une vaste gamme de variétés. Une voix et une guitare sont les instruments essentiels pour un grand spectacle de flamenco, le tout accompagné d’une bonne “bailaora” (danseuse). Si vous décidez de faire la route des Biens Patrimoine de l’Humanité de l’Andalousie, n’oubliez pas  que vous pourrez profiter de ce style musical si singulier dans tous les lieux par lesquels vous passerez. Ce style est tellement développé qu’il connaît une extension internationale chaque jour plus importante. En Amérique du Sud sont apparus des groupes et des académies de flamenco et au Japon il en existe plus qu’en Espagne. Le flamenco en Andalousie est présent dans les fêtes publiques ou privées et s’est transformé en un moteur économique de l’industrie culturelle. Vous ne pouvez pas passer à côté d’une des manifestations culturelles les plus riches et les plus impressionnantes au monde.

flamenco

Flamenco

Ronda et Antequera : les candidates

A ces cinq lieux Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO, pourront bientôt s’en ajouter deux autres. Ronda et Antequera, villes de la province de Malaga, ont présenté leurs candidatures pour obtenir cette reconnaissance.

Le gisement archéologique d’Acinipo, le pont sur le Tage, les églises et les palais, ainsi que la richesse naturelle de la Serranía sont quelques uns des éléments de Ronda pour défendre sa candidature de ville Patrimoine de l’Humanité. Antequera pour sa part, présente son Ensemble Dolménique, un des complexes mégalithiques des plus importants d’Europe ainsi que l’ensemble naturel El Torcal, parmi une longue liste de monuments de toutes les époques de l’histoire qui font de cette ville un authentique musée à ciel ouvert.

Voilà, nous avons parcouru les lieux déclarés Bien Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en Andalousie. Un voyage fascinant à travers l’histoire et la beauté qui font de ces endroits une visite obligatoire pour tous les amants de la richesse esthétique et culturelle.

antequera dolmenes

Ensemble Dolménique

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page