Postres para el Día de los Santos

Novembre doux et sucré. Les dix produits traditionnels andalous pour la célébration de la Toussaint.

La Toussaint approche et, en Andalousie, tout le monde se prépare pour rendre hommage à ses défunts. Cette visite annuelle au cimetière s’accompagne d’une tradition culinaire qui est surtout réputée pour ses pâtisseries. Les mamies avec leurs petits enfants se réunissent autour du fourneau et, dans les couvents, les religieuses se mettent au travail. La saveur de l’automne andalou est, bien entendu, très douce. Voici dix produits typiques de début novembre que vous ne pouvez pas manquer de déguster : Si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à vous approvisionner en douceurs.

1. « Gachas », sorte de bouillie de lait

Gachas de leche

Gachas de leche

Ce dessert se prépare chaque année dans toutes les maisons de Cordoue, à l’occasion de la Toussaint. Sa recette est très facile à réaliser. En effet, elles ne sont faites qu’à base de farine, lait, miel et sucre. Ces bouillies peuvent être saupoudrées de cannelle et assaisonnées d’anis et sont souvent accompagnées de croûtons ou de petits pains. Si, à l’occasion, vous voyagez en Andalousie, vous ne pouvez pas manquer de les déguster. D’ailleurs, nous vous encourageons aussi à les réaliser. C’est très facile et le résultat est étonnant.

2. Arrope

Arrope

Arrope

Cette recette ancestrale est le sirop qui adoucit toutes les saveurs d’Espagne. Si la semaine de Pâques vous vous trouvez dans la province de Cadix, vous ne pouvez absolument pas manquer de déguster cette douceur exquise. L’arrope résulte de la cuisson du moût de raisin jusqu’à obtenir un concentré caramélisé et sirupeux. À cette date, il est courant de lui ajouter des morceaux de fruits comme des figues ou du melon, et même, certains types de potiron.

3. Huesos de Santo (os de saint)

Huesos de santo

Huesos de santo

En Andalousie, ces « petits os sucrés » sont la pâtisserie la plus représentative de la Toussaint, d’ailleurs son nom le laisse entendre. Ces petites bouchées sont faites de pâte d’amande puis sont recouvertes de sirop. Jadis, ces « petits os sucrés » étaient uniquement farcis d’une pâte faite à base de jaune d’œuf et de sucre, mais actuellement, il est possible de les trouver sous toutes les saveurs, chocolat ou truffe et même marmelade ou confiture de courge. Si vous séjournez quelques jours à proximité d’un couvent, n’hésitez pas à taper à la porte. Même si vous pouvez aussi les trouverer dans n’importe quelles confiseries, cette pâtisserie se réalise traditionnellement dans les couvents andalous à cette date.

4. Pet-de-nonne

Buñuelos

Buñuelos

Ces petits choux sont très répandus en Andalousie durant les fêtes en hommage aux défunts. Ils sont effectivement très acclamés à la Toussaint et aussi à Pâques. L’élaboration de cette pâtisserie se fait de façon traditionnelle, les mamies andalouses et leurs petites filles se réunissent tous les ans autour du fourneau pour les préparer. Sa recette est facile, généralement une base de pâte à choux et une garniture. Une chose est sûre : vous ne pouvez pas quitter l’Andalousie sans les avoir goûtés.

5. Pan de Cadiz (pâte d’amande aux fruits confits)

Pan de Cádiz

Pan de Cádiz

Le pain de Cadix est fait de massepain farci à la confiture. Bien que cette confiserie soit typique de Noël, elle se prépare également à la Toussaint. En fait, cette date est le « point de départ » de cette recette qui se prépare jusqu’au nouvel an. Sa saveur rappelle énormément la cuisine arabe au bon goût d’amande. Si vous voyagez dans la province de Cadix, vous pouvez déjà acheter le pain de Cadix et le garder pour Noël. Et oui, il faut bien commencer à remplir la réserve d’aliments pour les fêtes de fin d’année !

6. Pestiños (sorte de beignets au miel)

Pestiños

Pestiños

Ce sont les pâtisseries les plus connues en Andalousie. C’est justement à l’occasion de la célébration de la Toussaint, que les palais les plus fins se laissent séduire par ce joyau de la pâtisserie traditionnelle. De la farine, de l’huile et du sucre, ces seuls ingrédients sont capables de donner naissance à cette merveilleuse confiserie qui est aussi une recette traditionnelle de Pâques. Les « pestiños » sont l’une des particularités de la cuisine andalouse et sont très demandés par les visiteurs.

7. Marrons chauds

Castañas

Castañas

Il est facile de savoir que le mois de novembre est arrivé grâce à l’odeur des marrons chauds qui flotte dans l’air. La cueillette de ce fruit entraîne aussi de nombreuses fêtes et célébrations dans différents villages, justement à l’occasion de la Toussaint où il est coutume de déguster toute sorte de produits dérivés de la châtaigne. La région de la vallée du Genal à Malaga, en est un exemple significatif.

8. Pâte de coing

Dulce de membrillo

Dulce de membrillo

Lorsque le premier novembre arrive, la région de Huelva régale les palais les plus exigeants avec sa traditionnelle pâte de coing. Le jour de la Toussaint, il est coutume que les familles se réunissent dans la maison de campagne de l’un des leurs pour y déguster ce produit. Sa saveur est absolument différente aux autres pâtisseries, mais elle a tout de même réussi à se gagner une place en réjouissant le palais des plus gourmands.

9. Leche frita (lait frit)

Leche frita

Leche frita

Bien que cette recette soit née au Pays Basque, c’est en Andalousie qu’elle fut adoptée pour chaque premier novembre. Il s’agit là d’une pâtisserie faite à base de farine cuite au lait qui se frit après avoir épaissie. Les régions d’Almería et de Granada sont les lieux où cette recette est le plus répandue. Alors voilà, si vous voyagez dans la région, n’oubliez pas de déguster cette pâtisserie de texture fine.

10. Patates douces grillées

Boniatos

Boniatos

Si vous voulez bien accueillir vos invités à l’occasion de la Toussaint, vous pouvez choisir une recette traditionnelle très facile à réaliser : les patates douces grillées. Cette patate douce ou simplement appelée « patate », se met au four et représente l’un des plats traditionnels de la Toussaint. Le premier novembre, les habitants des villages de l’intérieur de l’Andalousie ont la coutume de se rendre en famille au cimetière, puis de déjeuner ensemble. Cette tradition s’accompagne aussi d’un éventail de confiseries et de pâtisseries spécialement préparées pour l’occasion.

Si vous visitez l’Andalousie début novembre, pensez aussi à vous y adoucir la vie. N’hésitez pas à déguster cette vaste gamme de produits traditionnels. Le sud de l’Espagne est très fidèle aux traditions culinaires et à cette époque de l’année, c’est un jardin de gourmandises et de douceurs. Vous ne pouvez vraiment pas le rater !

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page