cementerio granada new 1

Nécrotourisme? Nous vous présentons les sept cimetières d’Andalousie que vous ne pouvez pas manquer de visiter

Comme tous les premiers novembre, la tradition nous invite à visiter les cimetières pour faire hommage à nos défunts. Mais au-delà de la fonction symbolique du cimetière comme lieu de repos éternel, plusieurs d’entre eux sont notamment intéressants de par leur architecture et leur histoire. Le nécrotourisme est de plus en plus répandu en Europe et l’Espagne en présente plusieurs exemples significatifs. Nous vous proposons sept cimetières andalous que vous ne pouvez pas manquer de visiter.

1. Le cimetière anglais de Malaga

cementerioingles

Le cimetière anglais de Malaga se trouve en plein cœur de la ville. Il s’agit là, du plus ancien cimetière chrétien non catholique d’Espagne, construit en 1831. Depuis la fin du XIXe siècle, il est le siège de l’Église anglicane de Saint-Georges et a été déclaré Bien d’Intérêt Culturel. Ce lieu de repos éternel a été conçu comme un jardin botanique et présente différentes espèces exotiques cultivées en rangée face à la mer. Si vous pensez visiter ce cimetière, sachez que d’illustres personnalités de la littérature y sont enterrées, comme par exemple, Jorge Guillén, Gérard Brenan ou son épouse, l’écrivain Gamel Woolsey, sans oublier les merveilleuses sculptures qui le décorent.



2. Cimetière de Casabermeja

cementerio casabermeja-recortar bordes azules

Ce cimetière fut classé comme monument historique-artistique. Si vous visitez Casabermeja, n’hésitez pas à vous promener dans son lieu de repos éternel qui se présente comme une petite ville à l’intérieur du village. Depuis la route, on aperçoit les panthéons répartis de telle sorte qu’il existe le mythe qui dit que « les morts étaient enterrés debout ». Son architecture est typiquement andalouse et il est connu sous le nom du « village des défunts », de par son apparence, parsemé de rues étroites et de façades soignées.



3. Cimetière de Granada

cementerio de granada new 2

Le cimetière de Granada est l’un des plus beaux d’Espagne, de par sa localisation privilégiée, car il fait partie de l’ensemble historique de l’Alhambra. Ce cimetière offre de nombreux exemples d’architecture et de sculpture monumentale du romantisme et d’époques ultérieures, des œuvres qui proviennent de la main d’illustres artistes. Les amateurs de mystère y trouveront leur point de rencontre, où il est possible de découvrir certaines légendes, comme celle d’une jeune mariée qui mourut le jour de ses noces et qui se balade à travers les ruelles, ou celle du « Seigneur du cimetière » qui fait des miracles.



4. Cimetière de Notre-Dame de la Santé (Cordoue)

cementerio cordoba

C’est surtout le style néoclassique de ce cimetière qui retient l’attention des visiteurs. Il fut construit durant l’occupation française du début du XIXe siècle, dans la même enceinte de la chapelle qui porte aussi son nom. La façade présente deux série de colonnes adjacentes et la statue de la Vierge avec l’enfant Jésus et une inscription en latin souhaitant une bonne santé aux malades. Le torero « Manolete » est l’une des illustres personnalités qui y est enterrée.



5. Cimetière de Monturque

cementerio de monturque cisterna romana 3

Le cimetière de Monturque fait partie de la « Route des cimetières d’Europe », donc tous les amateurs de nécrotourisme ne devraient pas manquer l’occasion de le visiter. Son intérêt touristique est tel qu’il a même été présenté, entre autre, au salon du tourisme FITUR de Madrid. Sous le cimetière s’étendent les citernes de réserve d’eau romaines, un ensemble d’œuvres architecturales qui avait reposé caché pendant plus de mille ans.



6. Cimetière de Villaluenga (Cadix)

villaluengo 2

Le cimetière de Villaluenga est immergé dans un ancien clocher-tour en ruine qui fut construit en briques et qui est entouré d’un mur de pierre calcaire. Les français auraient démoli cette église à l’époque napoléonienne, et les villageois au lieu de la reconstruire, l’utilisèrent pour enterrer leurs morts. Il en résulte une image absolument étonnante, car les niches et la chaux se répandent tout au long des murs de l’ancienne tour.



7. Cimetière de Benadalid (Malaga)

cementerio de benadalid 2

Ce particulier cimetière se trouve en plein cœur de la Serrania de Ronda. Ce lieu de repos éternel appartient à Benadalid et se trouve à la périphérie du centre historique, dans un ancien château aux tours cylindriques. Les niches sont placées tout autour de la partie intérieure de chaque tour, il en résulte ainsi un ensemble absolument remarquable. Si vous avez en tête de visiter un cimetière original, n’hésitez pas à visiter ce coin de notre géographie et de profiter de son site naturel.



C’est peut-être une autre façon de voir les cimetières, d’un point de vue plus culturel et historique. Plusieurs d’entre eux conservent encore de précieuses sculptures et des architectures qui font l’objet de mystérieuses légendes. Une nouvelle façon de voir les cimetières, mais ceci dit, toujours dans le respect des personnes qui y sont enterrées. Alors, si vous pensez passer par ces villes, n’oubliez pas de visiter leur cimetière.

Comments
3 Responses to “Nécrotourisme? Nous vous présentons les sept cimetières d’Andalousie que vous ne pouvez pas manquer de visiter”
  1. Françoise dit :

    Bonjour,
    En allant à GRENADE, sur la gauche de la route, j’ai vu un cimetière en hauteur. J’en ai pris une photo que malheureusement je n’arrive pas à joindre à un message.
    Les tombes sont parait-il disposées comme les maisons dans le village.
    Connaissez-vous le nom du village ?
    Merci.
    Françoise.

  2. Clo dit :

    No son de España, pero…

    Los de Varsovia que son espectaculares

    Aquí os dejo un link con la ruta para visitarlos todos, judios, cristianos, militares…

    http://lassandaliasdeulises.blogspot.com.es/2014/10/ruta-de-los-cementerios-en-varsovia.html

    Un saludo!

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page