calzada-romana1_recortada

Journal d’une voyageuse à Grazalema: de la Voie Romaine

Une semaine de plus, nous prêtons notre blog à Petra et son journal de voyage, à cette occasion nous devons annoncer qu’il s’agit de son dernier post, le cinquième jour de son séjour à l’hôtel Fuerte Grazalema. Cette allemande a souhaité partager son expérience de sport, randonnée et nature sur la Route des Llanos del Endrinal, le sentier du Salto del Cabrero et La Lagune de la Rivière Campobuche et la Route du Pinsapar, aujourd’hui, elle nous dit au revoir avec le sentier de la Chaussée Romaine. Petra nous fait part :

Vendredi, 31/05/2013

Environ 5 km

Aujourd’hui nous sommes allés jusqu’à Benaocaz pour nous retrouver avec Christo et, plus tard, avec Rosa qui se joint à nous.

Christo nous fait découvrir les vestiges d’anciens bâtiments et l’ancienne chaussée romaine de son village natal qui sont de nos jours partiellement recouverts de végétation. Elle nous montre la Fuente del Tejar (Fontaine du Tejar) qui fournit une eau potable d’excellente qualité. Le chemin suit son parcours et nous conduit à une petite chapelle, après une petite montée. La chapelle abrite une croix en pierre d’un berger. Nous continuons notre route pour arriver au sentier de l’ancienne Voie Romaine.

Nous traversons tout d’abord un pré fleuri et parsemé de cactus, pour arriver à l’ancienne voie romaine où nous profitons pour découvrir sur le panneau descriptif, la forme originale de cette chaussée. Nous continuons notre ascension par un sentier de caroubiers dont les fèves servent d’alimentation au bétail, pour arriver à la frontière entre Benaocaz et Ubrique. Il y a une tête de taureau peinte sur un rocher. Il faut lancer une pierre, avoir la chance de heurter la tête du taureau, et bénéficier de cette prouesse qui symbolise la richesse. Ce chemin si agréable prend fin au village d’Ubrique, à la Fontaine aux 10 jets.

Le mari de Christo vient nous chercher en voiture pour nous faire visiter un site touristique très agréable, où il est également possible de voir des fouilles archéologiques (le jour de notre visite, elles étaient fermées).

Nous profitons d’une petite pause pour déguster une salade typiquement andalouse à base de tomates et de thon, accompagnée d’un pain fait maison et cuit dans un four en pierre. Christo nous raconte, avec l’éloquence qui la caractérise, une jolie légende sur les âmes et pourquoi l’amour rend aveugle. Gloria se charge de me traduire tout le récit, et nous passons un agréable moment ensemble.

Une semaine de randonnée bien complète à l’Hôtel Fuerte Grazalema!

Carte d’itinéraire avec le GPS – Wikiloc


C’est ici que finit le journal de voyage de notre cliente Petra, ce fut un véritable plaisir pour Fuerte Hoteles de partager ses posts si intéressants et enrichissants. Et nous profitons pour inviter tous nos clients à nous envoyer leurs expériences, messages, commentaires pour leur donner un espace dans notre blog. Nous vous encourageons de tout cœur à le faire!

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page