rio-campobuche_recortada

Grazalema: Sentier de la Lagune de la Rivière Campobuche

Comme nous vous l’avions déjà annoncé, nous avons décidé d’ouvrir notre blog à une cliente très spéciale qui a souhaité partager avec Fuerte Hoteles son journal de voyage des cinq jours où elle est descendue àl’hôtel Fuerte Grazalema. Après l’itinéraire passant par los Llanos del Endrinal et Sendier Salto del Cabrero, nous poursuivons avec le chemin du Sentier de la Lagune de la Rivière Campobuche. Nous vous laissons avec l’expérience randonnée et nature de Petra:

Jour 3: Mercredi, 29/05/2013

En réalité, cet itinéraire peut commencer directement depuis l’hôtel. Cependant, nous avons été en voiture avec Gloria jusqu’à une plaine située à environ 2 km de l’hôtel.

Nous suivons le doux ruisseau Campobuche, tout en nous délectant avec les parfums des herbes des prairies, la luminosité des couleurs et du soleil. De temps en temps nous devons croiser le ruisseau.

Le ruisseau devient une rivière et des petites plantes aquatiques aux fleurs blanches y poussent aux bords. Notre chemin nous conduit à travers une forêt de chênes. Rosa nous montre la façon raffinée que ces arbres ont développée pour se défendre des parasites. Ils fabriquent des fruits super grands, ronds, similaires aux pommes de pin, où se décomposent les parasites et, de cette façon, les fruits des arbres peuvent mûrir sans problèmes. Nous rencontrons des champignons, des tortues qui interrompent leur bain de soleil pour plonger dans l’eau, et quelques grenouilles vertes. Nous continuons notre itinéraire en traversant une jolie forêt de chênes – lièges.

De retour, un troupeau de vaches nous complique le passage. Rosa et Christo vont de l’avant avec confiance, armées de bâtons et de pierres. Les vaches ont des veaux et, bien entendu, les taureaux les surveillent. Un peu après avoir passé la dernière porte de la clôture, et avoir abandonné la forêt de chênes, nous observons de nombreux vautours volant en cercles dans le ciel.

Tandis que nous traversons une adorable prairie, nous apercevons parfaitement les différents sommets des montagnes.
Pour finir, Rosa me montre le plus grand chêne – liège appelé le Chêne – liège des Âmes. C’est un arbre mystérieux et très puissant. Ce fut une rando très agréable.

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page