Frigiliana

Le charme de l’arrière-pays de Malaga : les 20 plus jolis villages de la province

La province de Malaga cache des recoins d’une incroyable beauté dans ses villes et ses villages. Un charme naturel qui ensorcelle tous ceux qui les visitent. La mer Méditerranée qui baigne ces terres est bien l’un de ses principaux attraits touristiques, mais, à coup sûr, il ne faut pas se contenter de profiter de cette région uniquement en bord de mer, car l’arrière-pays abrite des lieux susceptibles d’ensorceler même le plus sceptique. Aiguisez vos cinq sens, car nous vous présentons les dix villages de l’arrière-pays de Malaga à voir absolument.

 

Villages à Malaga

 

1. Parauta

Villages à Malaga - Parauta

Situé entre la vallée de Genal et la Sierra de las Nieves, c’est un village blanc typique qui conserve dans sa mise page la mémoire de son passé andalou avec ses rues étroites et escarpées. Sa fusion avec l’environnement et ses environs formés par des forêts denses en font un lieu idéal pour les amoureux du tourisme naturel.

Google Maps

 

2. Benaoján

Villages à Malaga - Benaoján

Benaojan est à l’extrémité ouest de la province, près de Ronda et la Sierra de Grazalema. C’est un village blanc protégé par plusieurs collines et au milieu d’un relief accidenté et spectaculaire.

Dans ses environs se trouve plusieurs attractions qu’il convient ne pas rater: la célèbre Cueva de la Pileta, qui conserve des peintures du Paléolithique supérieur, et la saisisante Cueva del Hundidero, avec plus de 50 mètres de haut, un paradis pour les spéléologues et amateurs de la nature.

Google Maps

 

3. Vélez-Málaga

Villages à Malaga - Vélez-Málaga

C’est la capitale de l’Axarquía et a l’un des sites patrimoniaux les plus remarquables de la province. Palais, églises et couvents, en particulier de style mudéjar et baroque se succèdent dans ses rues blanches.

Le point culminant: l’église de Santa Maria Maggiore, le couvent des Claras, le couvent des Carmélites, les ermitages de San Cristobal et des Remèdes et le Palais de Beniel, qui abrite aujourd’hui la Fondation María Zambrano et l’Université internationale Axarquía.

En outre, de Velez-Malaga il est possible de faire plusieurs excurtions dans tous les recoins de cette belle région. A Salares, bijou de la route del mudéjar, à El Borge, a Comares, a Nerja et Frigliana.

Click Google Maps

 

4. Sedella

Villages à Malaga - Sedella

Sedella réuni un ensemble d’attractions qui en font une destination idéale pour le tourisme intérieur et de la nature. Ce village d’origine arabe engrange plusieurs monuments d’intérêt historique et culturel. La Maison de la Tour, l’église de San Andrés et l’ermitage de la Virgen de la Esperanza sont les principales références architecturales de la villa, comprise dans la Route Mudéjar de la région de Axarquia. La ville est nichée dans le Parc Naturel Sierras de Tejeda, Almijara et Alhama. Un emplacement si privilégié lui confère une grande richesse écologique et paysager. Parmi ses paysages ressorte celui de Cerriles de la Fuente, où deux courants fusionnent créant la rivière Sedella

Google Maps

 

5. Valle de Abdalajís

Villages à Malaga - Valle de Abdalajís

La vallée de Abdalajís est un paradis pour les amateurs de tourisme actif, mais surtout pour les fans de deltaplane et de parapente. Connu comme le «Capitale de la voltige», bénéficie d’un environnement privilégié et des conditions météorologiques favorables qui en font un endroit idéal pour les activités en contact avec la nature. EIle est située au sud de Antequera, entourée par les terres de la municipalité et ouvert par un couloir à la vallée de Guadalhorce. Ce village de maisons blanches s’étend au pied de la montagne du même nom. La Antigua Posada, le Palais de los Condes de Corbos, l’église de San Lorenzo et la chapelle du Cristo de la Sierra sont à voir.

Google Maps

 

6. Cañete la Real

Villages à Malaga - Cañete la Real

Cañete la Real se trouve dans les terres de transite entre la Serranía de Ronda et Antequera Vega. Ce village du comté de Guadalteba est assis sur un mirador de colline entourée de bosquets, qui cèdent la place à des champs de céréales et d’oliviers. Son environnement séduit les amateurs de tourisme actif, pour ses ressources pour la pratique des activités telles que l’escalade ou le deltaplane. Les voyageurs qui préfèrent profiter de l’offre culturelle de Cañete la Real, vont visiter l’église de San Sebastian, les couvents de San Francisco et le Saint-Sacrement ou le centre d’interprétation «Los vigías del Territorio», situé dans le château Hins Qannit.

Google Maps

 

7. Yunquera

Villages à Malaga - Yunquera

La commune de Yunquera fait partie du Parc Naturel de la Sierra de las Nieves et ses environs, déclarés Réserve de la Biosphère par l’UNESCO. Leurs terres constituent une zone de grande valeur paysagistique de la province de Malaga et sont idéales pour pratiquer des activités en contact avec l’environnement naturel. Le centre du village conserve également une partie de son ancienne structure médiévale. L’église de Notre-Dame de l’Incarnation et de la Castillo-Torre Vigia sont les principaux monuments Yunquera.

Google Maps

 

8. Júzcar

Villages à Malaga - Júzcar

Le « village schtroumpf » s’est glissé dans les guides de voyage après s’être « taché » de bleu. Les résidents de cette municipalité de la Serranía de Ronda ont toutes leurs maisons peintes de cette couleur après avoir été choisi pour promouvoir les personnages du film créé par le dessinateur Peyo. Mais Júzcar offre plus. A côté de l’église de Sainte-Catherine, au XVIe siècle, elle met l’accent sur la beauté de la châtaigne du Genal

Google Maps

 

9. Gaucín

Villages à Malaga - Gaucín

Gaucin s’étend comme un amphithéâtre depuis les pieds du château del Águila jusqu’aux contreforts de la Sierra del Hacho. Cette ville de la région de la Serrania de Ronda est un véritable point de vue à partir de laquelle se divise la Sierra Crestellina, la vallée du Genal et la méditerranéenne. La villa conserve son tracé urbain mauresque, avec des rues adaptées au terrain et maisons blanches ornées de balustrades et balcons.

Gaucin est connue comme le «Balcon de la Serrania ‘ en raison des panoramiques qu’elle offert. Son tracé urbain provient du patrimoine arabe, avec des rues qui donnent sur des maisons blanchies à la chaux. La villa montre également un certain nombre de demeures seigneuriales des XVIIe et XVIIIe siècles, avec les portes à lintaux et des armoiries sculptées dans la Pierre.

Google Maps

 

10. Jubrique

Villages à Malaga - Jubrique

Jubrique est un village de la vallée du Genal de passé arabe et l’architecture véritablement populaire. Ses rues forment un labyrinthe dans lequel se succèdent les maisons blanches avec des cheminées et des portes avec portillon. Parmi le paysage urbain saveur andalous se dresse l’église de Saint-François d’Assise, construite sur une ancienne mosquée. Cette ville de la Serranía de Ronda possède également neuf itinéraires pour parcourir à pied, à cheval, à vélo ou VTT ses paysages naturels.

Google Maps

 

11. Frigiliana

Villages à Malaga - frigiliana

L’Axarquía malaguène se caractérise par le charme de ses villages et le côté raffiné de sa gastronomie. C’est le cas de Frigiliana, exemple parfait de village aux maisonnettes blanches qui a gardé ses racines musulmanes. Se promener dans ses rues revient à plonger dans les anciens zouks d’Al-Andalus. Cette localité entretient d’étroites similitudes avec la Grenade de Boabdil et nombre de ses recoins le rappellent. Il est très typique d’y apercevoir des pots de fleurs suspendus aux façades avec des géraniums, la fleur andalouse par excellence. Le miel de canne est le produit phare du terroir, car le village abrite la dernière fabrique qui existe encore en Europe.

Google Maps

 

 

12. Ronda

ronda

Cette commune est l’une des plus belles de la province. Elle est connue dans le monde entier pour son célèbre « ravin », barrière géographique qui a servi dans le passé de défense naturelle pour les habitants du site. Ronda est un point de passage obligé du tourisme culturel, car elle possède un patrimoine d’une exceptionnelle richesse. Si vous vous y rendez, vous pourrez visiter, entre autres, ses remparts et portes islamiques, ses arènes, le palais du marquis de Salvatierra ou la grotte de la Pileta. La tradition tauromachique de Ronda explique pourquoi l’une de ses fêtes, « la corrida goyesque » est l’une des plus emblématiques et originales du monde de la corrida.

Google Maps

 

 

13. El Borge

Villages à Malaga - El Borge

Ce petit village de l’Axarquía malagène appartient à au célèbre « itinéraire du raisin sec ». Les vignobles parsèment un paysage naturel conjuguant tous les tons de vert avec l’image marquante des « paseros » (séchoirs à raisin). El Borge a gardé ses racines musulmanes avec de petites rues étroites en pente. Sa mosquée fut l’endroit choisi par les Rois catholiques pour édifier l’église de Notre-Dame-du-Rosaire. Le temple conserve la tour mauresque d’Al-Borg, qui a été plus tard à l’origine du nom de ce village et qu’il faut visiter sans faute. Si vous allez à El Borge, vous devez goûter son produit phare, le raisin sec, et profiter d’une promenade tranquille dans ses charmantes rues, du parc de la Alcua et de la chaleur de ses habitants.

Google Maps

 

 

14. Mijas

Villages à Malaga - Mijas

C’est l’un des endroits les plus pittoresques de la province. Bien que son territoire l’administratif soit très étendu, avec une partie côtière, c’est dans la Sierra, dans le village même, que réside le charme principal de cette commune. Célèbre dans le monde entier pour ses « Ânes-taxis », Mijas possède des vues imprenables sur la mer Méditerranée. Avec une esthétique typiquement andalouse et des pots de fleurs sur ses façades, c’est un vrai plaisir pour les sens que de se promener dans ses rues. Si vous venez dans ce village, allez absolument voir ses remparts, les alentours des arènes ou le belvédère où est situé l’ermitage de la Virgen de la Peña. Curiosité locale, la visite du « Carromato de Max » est pleine de surprise, il s’agit d’un musée des miniatures où vous pourrez admirer d’authentiques œuvres d’art réalisées sur des lentilles, un grain de riz ou une tête d’épingle.

Google Maps

 

15. Antequera

Castillos Andaluces, Alcazaba de Antequera, Málaga

Si vous souhaitez visiter un village d’une extrême beauté, rendez-vous à Antequera. La richesse naturelle, artistique et monumentale de cette commune en fait l’un des plus beaux villages du cœur de l’Andalousie. Nous pouvons parcourir l’histoire, de la préhistoire à nos jours, uniquement en observant les monuments de la ville. Les dolmens, les collégiales, les églises, les couvents et les demeures nobiliaires agrémentent ce cadre urbain privilégié. Chaque recoin d’Antequera mérite d’être immortalisé par une photographie. Mais cela ne concerne pas que le village en lui-même, dans le périmètre de la commune, nous retrouvons l’un des sites naturels karstiques majeurs d’Espagne : El Torcal.N’oubliez pas de vous arrêter à Antequera si vous voyagez dans la province de Malaga. Profitez de ces rues et de son art et, surtout, n’oubliez pas de régaler vos papilles. Goûtez le petit pain typique, le gaspacho local (la « porra » d’Antequera) et les douceurs du couvent.

Google Maps

 

16. Casares

Villages à Malaga - Casares,-Malaga-(Spain)

Si vous visitez la province de Malaga, arrêtez-vous absolument à Casares. Ses montées à fort dénivelé et ses petites maisons blanches font de lui l’un des plus beaux « villages perchés » de l’arrière-pays. Connu aussi comme le berceau de Blas Infante, père de la patrie andalouse, Casares est surplombé par un château médiéval qui offre une vue sur tous les villages des alentours. Si vous passez dans les environs, arrêtez-vous pour déguster l’un de ces plats typiques « la soupe de Casares », ainsi que le lapin à la montagnarde.

Google Maps

 

17. Casarabonela

Villages à Malaga - Casarabonela

Ce village a su conjuguer son passé musulman et chrétien d’une façon unique. Il reste encore des parties de l’ancienne Casr Bonaira (ancien nom de Casarabonela) et son héritage arabe est palpable dans ses rues étroites qui montent. Les passages les plus intéressants de son histoire se reflètent dans les carreaux peints de céramique locale décorant places et recoins. Si vous visitez ce village, vous pourrez aussi apprécier le jardin andalou situé au pied de la forteresse arabe, ainsi que le musée d’art sacré.

Google Maps

 

18. Archidona

Villages à Malaga - Archidona

Si vous découvrez la province de Malaga, faites un détour par le site emblématique qu’est Archidona. Sa célèbre Plaza Ochavada est un monument éminent de l’art baroque andalou et elle est l’emblème de la commune. Ressemblant à un ancien « corral de comedias » (théâtre permanent aménagé dans la cour intérieure d’un pâté de maisons »), c’est aujourd’hui l’endroit où se déroulent la plupart des événements municipaux. Ce village malaguène comporte un riche répertoire d’églises et d’édifices religieux qui se mêlent à des places andalouses typiques, à des gisements archéologiques et à une vue imprenable sur la vallée d’Antequera.

Google Maps

 

19. Teba

Villages à Malaga - Teba

Si vous êtes un amateur d’histoire, Teba est la ville qu’il vous faut ! De petites maisons blanches et des demeures aristocratiques s’inclinent aux pieds de la forteresse arabe et de l’église baroque du XVIIIe siècle. Cependant, si le village est célèbre, c’est surtout pour ses ruines, où l’on peut observer les plus beaux modèles de ruines ibères, romaines et andalouses. L’artisanat du lieu, reposant sur le travail de l’alfa et les broderies, est également très riche. Si vous vous rendez à Teba, vous pouvez également pratiquer des sports comme l’aviron, le canoë-kayak, la spéléologie, l’escalade et le deltaplane.

Google Maps

 

20. Álora

Villages à Malaga - Alora

Dans l’arrière-pays de la province de Malaga, vous retrouverez ce petit village aux maisons blanches typiquement andalou et qui est environné précisément par l’arbre autochtone de cette région, l’olivier. Toutefois, s’il ne fallait citer qu’une seule qualité de cet endroit, c’est d’être l’un des paysages naturels des plus importants de la province: El Chorro. Cette zone naturelle privilégiée est située à 12 km du centre urbain, dont le défilé de los Gaitanes est le point central. Cette gorge rocheuse de plus de 100 mètres de haut possède l’une des vues les plus spectaculaires que l’on peut contempler dans cette province. Si vous vous rendez à Malaga, visitez absolument ce lieu.

Google Maps

 

 

Des recoins pittoresques, des sites naturels, un riche patrimoine et une gastronomie traditionnelle sont quelques-uns des motifs pour lesquels vous devez vous rendre dans la province de Malaga. Ses villages de l’arrière-pays conservent le charme typique de l’Andalousie et sont capables de fasciner n’importe qui. Un mélange de sensations qui valent la peine d’être ressenties.

 

Où se loger?

Villages à Malaga - Fuerte calaceite

Fuerte Hoteles est toujours la meilleure option pour se loger en Andalousie, connaître ses villes et se reposer. La chaîne possède des établissements où vous pourrez profiter, en plus de ses services, du meilleur de chaque endroit de la région. Ses plus de 50 ans d’expérience sont la meilleure garantie. MarbellaTorrox ou Estepona sont quelques-unes des enclaves où vous pouvez trouver ces établissements étonnants.

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page