2015 CSR Report

FUERTE GROUP HOTELS PRÉSENTE SON MÉMOIRE DE RSC 2015

Dans le domaine environnemental, le groupe de Marbella, qui en 2017 fêtera ses 60 ans, a mené un important projet de compensation des émissions de CO2 et a réduit son empreinte écologique par rapport à celle de 2014 de 9,72 % et de 9,15 %, respectivement 

La chaîne a terminé le dernier exercice en consolidant sa marque d’entreprise, en lançant une nouvelle enseigne pour ses hôtels recommandés pour les adultes et en réformant l’un de ses établissements les plus emblématiques.

Le 15 novembre 2016. Le Mémoire de Responsabilité Sociale d’entreprise correspondant à l’exercice 2015 et qu’a présenté aujourd’hui Fuerte Group Hotels, confirme que lexercice précédent a été très positif pour le groupe andalou, qui fêtera ses 60 ans lan prochain. L’un des aspects les plus importants pour la compagnie, qui compte 6 hôtels en propriété et 1 complexe d’appartements à louer, tous situés en Andalousie, a été d’apprendre que les efforts réalisés pendant toute l’année pour améliorer la satisfaction de ses clients ont été couronnés de succès et que son e-réputation a atteint 89,20 %, contre 88,30 % en 2014.

 

Leaders au niveau de lenvironnement :

Fuerte Group Présente Son Mémoire De Rsc 2015

 

Dans cette optique, il semble se confirmer que sa clientèle, composée à 70 % de touristes espagnols, allemands et britanniques, les 30 % restants étant des voyageurs venant des Pays-Bas, dIrlande, de Belgique et d’autres pays européens, suive la tendance actuelle du marché et des touristes du XXIe siècle et apprécie le pari que Fuerte Group Hotels a effectué dès le début des années 1990 en faveur de l’environnement durable.

Dans ce contexte, 2015 a confirmé une année de plus l’importance de lenvironnement durablepour la chaîne andalouse, car en plus de continuer à réduire de 9,72 % le taux de l’empreinte de carbone, qui mesure les émissions de CO2 que rejettent les hôtels en réalisant leur activité jusqu’à 11,21 kg de CO2 par client ; de réduire de 9,15 % son empreinte écologique; de réduire d’autres consommations comme celle en gazole et en eau de 9,08 % et 2,41 %, respectivement ; et d’encourager le recyclage de nombreux déchets comme le verre, le carton et le papier, l’huile végétale, le plastique et les canettes en aluminium ; la société a été à la tête d’un projet novateur de compensation des émissions de CO2 qui a permis de positionner l’hôtel Fuerte El Rompido (Huelva) comme le premier hôtel « zéro émission » de la chaîne.

Voir infographie avec des données clés

 

Préparation du 60e anniversaire :

Fuerte Group Présente Son Mémoire De Rsc 2015

Par ailleurs, Fuerte  Group Hotels  se prépare depuis plusieurs années à fêter, en 2017, le 60e anniversaire de sa création, et certaines des actions menées en 2015 à cet égard ont été la rénovation de son emblématique Hôtel Fuerte Miramar (maintenant Amàre Marbella) ; l’amélioration des installations d’autres établissements comme le Fuerte El Rompido et le Fuerte Marbella, pour renouveler leurs offres respectives pour les familles, les adultes et intégrer de nouveaux concepts gastronomiques ; la création de la nouvelle marque d’entreprise Fuerte Group Hotels, qui définit la division d’hôtels du Grupo El Fuerte et chapeaute les hôtels Fuerte et la nouvelle marque Amàre, conçue également en 2015 dans le but de commercialiser un segment qui a sa place dans le tourisme du futur : les hôtels recommandés pour les adultes.

Si quelqu’un doit vivre avec intensité cette date si particulière, ce seront bien les employés de la chaîne, avec une moyenne de 620 personnes par saison et dont 90 % en provenance des provinces andalouses où sont situés les établissements. Il est fort probable que l’amélioration des taux doccupation dans les hôtels et la plus grande stabilité des équipes enregistrées à la clôture de l’exercice 2015 ont à voir avec les fructueuses améliorations sociales comme des aides pour acheter des livres et pour payer la crèche dont ils ont pu bénéficier, et des plus de 12 000 heures de formation reçues au cours de cette période.

Enfin, mentionnons les deux autres groupes qui ont fait l’objet d’un intérêt particulier de Fuerte Group Hotels, dont le slogan d’entreprise commence par la phrase « Prenons soin des personnes », en 2015 : d’une part les provinces où se situent les hôtels, qui ont vu la mise en œuvre de 13 projets sociaux et culturels canalisés par le biais de la Fondation Fuerte ; et d’autre part, leurs fournisseurs, surtout locaux, à qui le groupe a acheté des produits pour un montant de 1,4 million d’euros au cours de l’exercice.

 

D’excellents résultats financiers :

Pour terminer, il convient de souligner que les chiffres figurant dans le mémoire de Responsabilité Sociale d’entreprise correspondant à 2015 confirment les très bons résultats financiers obtenus par le groupe andalou à la clôture dudit exercice. À cet égard, les revenus obtenus par la chaîne au cours de 2015 ont atteint les 51 millions d’euros, 12,55 % de plus qu’en 2014 ; tandis que l’EBITDA se situait à 16,1 millions d’euros, contre 8,8 millions réalisés l’année précédente.

 

À propos de Fuerte Hoteles

Fuerte Group Hotels est la division hôtelière du Grupo El Fuerte, une entreprise familiale andalouse fondée en 1957 par José Luque Manzano. Après l’ouverture cette année-là de l’hôtel Fuerte Marbella, qui fut le premier établissement hôtelier au centre de Marbella et le premier hôtel de la chaîne Fuerte Hoteles, la société a poursuivi son expansion jusqu’à atteindre son portfolio actuel intégré par 5 hôtels de vacances 4 étoiles et 1 complexe d’appartements à louer, tous situés en Andalousie (à Malaga, Cadix et Huelva). En 2016, elle a lancé une nouvelle marque hôtelière, ciblant un public adulte, dont le premier établissement fut le rénové Fuerte Miramar, qui a pris le nom d’Amàre Marbella Beach Hotel.

Le Groupe El Fuerte, qui comporte aussi une entreprise d’exploitation agraire, Agrodesarrollo, le groupement d’entreprises We Company et la Fondation Fuerte, est connu pour sa stratégie de développement durable. Cette dernière incorpore des systèmes de gestion garantissant un impact minimal sur le milieu naturel ; elle encourage la culture et l’économie locale et elle se soucie du bien-être de ses employés, de la satisfaction de ses clients, ainsi que de l’inclusion sociale des communautés marginalisées.

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page