yoga5

Dix conseils à connaître pour pratiquer correctement le yoga à la plage

Les journées ensoleillées sont très fréquentes en Andalousie et elles nous donnent envie de pratiquer tout type d’activités en plein air : courir, faire du roller, du vélo… ou pourquoi ne pas pratiquer le yoga à la plage ? Si vous vous reconnaissez dans cette dernière catégorie, peut-être souhaitez-vous jeter un coup d’œil à ces dix points à prendre en compte avant de pratiquer cette activité qui détend le corps et l’esprit.

1. Qu’est-ce que le yoga ?

Le mot yoga vient du sanscrit et signifie « union ». L’union du corps et de l’esprit, l’union de l’être avec l’univers. Généralement, dans toutes les voies du yoga, l’on cherche à arriver à un développement spirituel ou à un état « d’illumination ». Dans le cas du hatha yoga – l’une des déclinaisons les plus répandues du yoga en Occident – cet état d’illumination auquel nous nous référons s’obtient grâce à un travail intensif avec le corps ; travail qui peut bien sûr être exécuté à la plage.

2. La meilleure heure pour pratiquer le yoga à la plage

À moins d’être un disciple du bikram yoga (yoga à 40˚ C), la température idéale pour la pratique de cette activité est de 19 à 22˚ C. Par conséquent, selon le mois de l’année et l’endroit où vous vous trouvez, essayez de choisir la frange horaire présentant cette température approximative. Au cours des mois les plus chauds, l’idéal est de faire sa session de yoga dans les premières heures de la matinée ou les dernières heures de la soirée. Rappelez-vous aussi de porter un sweat-shirt ou des vêtements chauds pour vous couvrir à la fin de la session, pendant la relaxation, on a souvent un peu froid.

3. Toujours avec de la crème solaire

Même si vous programmez votre session le matin, ne sous-estimez jamais le pouvoir de Surya, le dieu du soleil, qui nous éclaire, vivifie, mais qui, si nous n’y prenons pas garde, nous brûlera aussi. En pratiquant le yoga, il est fréquent d’atteindre un état intense de relaxation et de concentration qui peut vous faire oublier votre montre. Au cas où mieux vaut se mettre de la crème solaire.

yoga en la playa

Yoga

4. Préparer le terrain

Beaucoup d’ásanas ou des postures du yoga requièrent une grande dose d’équilibre. Pour cela, avant de commencer votre session de yoga sur la plage, assurez-vous que la zone que vous avez choisie est la plus plane possible, ou au contraire vous risquez d’avoir certaines difficultés en prenant des postures comme le vriksasana (posture de l’arbre) ou le sirshasana (posture sur la tête). Bien sûr, si vous tombez, à coup sûr le sable amortira votre chute et les probabilités de vous faire mal.

5. Ne mangez pas avant votre session

Évitez de manger avant votre session de yoga ou alors éventuellement quelque chose de très léger, un petit en-cas. Mais en aucun cas, nous ne vous recommandons de pratiquer le yoga après le petit-déjeuner, le goûter ou un dîner abondant. Vous devez éviter en particulier les postures inversées comme le sirshasana (posture sur la tête) le sarvangasana (posture sur les épaules) et le halasana (la charrue ou la posture de la flexion cervicale) pendant une digestion pesante.

6. Pour vous concentrer, préférez plutôt une plage calme

La concentration est un point clef pour obtenir une expérience optimale de la session du yoga. Voilà pourquoi, même si cela est parfois compliqué, essayez de choisir une plage éloignée du vacarme du monde. Vous aurez beau être un expert de la technique du pratyahara (abstraction des sentiments) ; vous pourrez difficilement faire abstraction des cris des enfants déchaînés qui jouent à se lancer du sable.

yoga

Yoga à la plage

7. Fusionnez avec l’environnement

La résolution noble d’atteindre un état d’union avec l’univers est beaucoup plus facile à tenir dans un environnement naturel tel que la plage. Profitez-en pour fusionner avec le bruit des vagues, les cris des oiseaux, le murmure de l’océan. Ce sont des sons primitifs, qui ont été là depuis le début des temps. C’est pourquoi quand nous les écoutons, nos cellules se souviennent de ces sons et se synchronisent avec les rythmes de l’univers. Et quand nous nous synchronisons avec les rythmes de l’univers, nous nous sentons pleins de vie et d’énergie.

8. Relaxez-vous

Si vous pratiquez habituellement le yoga, votre professeur vous a sûrement proposé en cours de relaxation de visualiser un cadre naturel qui peut être une forêt, une montagne ou un coucher de soleil à la plage. Il s’agit sans doute du principal avantage qu’il y a à pratiquer le yoga dans un cadre naturel : vous n’avez rien à imaginer, il vous suffit d’approfondir vos sentiments, de sentir la brise marine tandis que vous saluez le sol, de percevoir les odeurs et de l’iode tout en prenant la posture du cobra. Et bien sûr, de plonger dans une relaxation profonde et intense sans avoir besoin que quelqu’un vous guide et vous suggère des visualisations, écoutez simplement les vagues se briser sur le rivage.

9. Profitez-en pour faire l’expérience du « yoga nudiste »

Si vous choisissez une plage nudiste pour pratiquer le yoga, profitez-en pour exécuter l’une des modalités les plus avant-gardistes de cette discipline : le yoga nudiste. Cette modalité du yoga est née dans les années 1960 aux États-Unis avec le mouvement hippie et a été récemment reprise par une salle de sport de New York. Selon ses dires, l’objectif est de proposer aux élèves une nouvelle façon de célébrer leur corps, sans vouloir susciter la moindre connotation sexuelle ; de cette façon, les élèves tirent plus profit des cours et se sentent plus proches de leur propre nature, de leur « moi » authentique.

10. Méditez

La méditation est la clef de notre paix intérieure, de notre grandeur en tant qu’êtres humains. La méditation nous aide aussi à vivre avec un esprit plus lucide et plus apte à d’affronter les émotions toxiques ou négatives et à susciter les émotions positives. Profitez donc maintenant de ce cadre parfait et consacrez quelques minutes (ou un bon moment) à la méditation. Prenez la position du lotus, du demi-lotus ou croisez les jambes, assurez-vous que votre dos soit droit, rapprochez légèrement votre menton de votre poitrine et concentrez-vous sur vos fosses nasales et sur votre respiration. Si une pensée vous vient à l’esprit, laissez-la passer et s’en aller et immédiatement après concentrez-vous sur votre respiration.

meditation

Yoga

Om Benza Satto Hung…ommm

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page