Torre de Maro, Maro – Cerro Gordo

Site Naturel de Maro – Cerro Gordo, route à travers les plages sauvages que cache Nerja sous ses falaises

La Costal del Sol (Occidentale) est connue internationalement pour son bon climat, ses plages, chiringuitos et son ambiance nocturne animée dans des villages qui sont devenus des villes comme Marbella, Estepona ou Benalmadena. Mais Malaga a un secret bien gardé, la Costa del Sol orientale, de l’autre côté de la province dont l’épicentre est Nerja. Là-bas, le site naturel de Maro – Cerro Gordo s’érige comme un explosion de nature, de plages sauvages, où les amoureux de la tranquillité et de la mer trouveront des eaux cristallines, des criques vierges et une enclave idéale pour se déconnecter du brouhaha Urbain.

 

Ce site côtier parcours dans sa majorité le long de le district de Maro, un petit village de maisons blanches où l’on respire toute la saveur des villages d’Andalousie, avec ses 300 jours de soleil à l’année et ses 18 degrés de température moyenne annuelle. Les criques de Maro serpentent sur un parcours de 12 kilomètres d’un contraste merveilleux entre terre et mer, de vert et bleu, un site saupoudré de pins d’où surgissent d’imposantes falaises qui cachent de petites criques de caractère naturiste et d’une ambiance paradisiaque.

En définitive, les plages de Maro sont une frange de grande valeur écologique qui de par le caractère abrupt du terrain est devenu un refuge pour les amoureux de la nature à l’état brut. Depuis la Crique du Barranco de Maro, en passant par le Molino de Papel, El Cañuelo, jusqu’à la plage de Cantarrijan (déjà dans le terme municipal d’Almuñecar, sur la côte subtropicale grenadine), se trouvent jusqu’à neuf criques différentes et pour tous les goûts, certaines d’accès difficile, mais qu’il vaut la peine de voir. Nous vous invitons à les parcourir –par ordre géographique- depuis Maro jusqu’à Almuñecar:

 

 1. Crique Barranco de Maro

Alcantilado de Maro

Alcantilado de Maro

Cette minuscule crique de seulement 20 mètres de long suppose un véritable abris pour ceux qui cherchent une intimité totale. L’important est alors d’arriver en premier de “s’approprier” le lieu, même si par la nature reculée de son emplacement et son accès difficile vous ne rencontrerez que très peu de concurrence. Cet oasis de paix se trouve dans l’embouchure du Barranco de Maro, protégé par une épaisse roselière et baigné par des eaux cristallines qui modèlent les galets de sa plage.

Vous pourrez accéder à cette crique après le kilomètre 294 de la N-340 en direction de Nerja Almeria, à quelques 300 mètres juste avant une courbe où vous devez dévier sur la gauche avant de passer par le pont et descendant un tronçon en très mauvaises conditions (seulement accessible en 4×4) qui descend par le Barranco de Maro. En arrivant à une petite maisonnette le chemin se transforme en un sentier auquel nous arriverons à pied pendant presque un kilomètre vers ce petit morceau de plage.

Click Google Maps

 

2. La Caleta de Maro

Caleta de Maro

Caleta de Maro

La Caleta de Maro est connue par beaucoup comme “Cala Chica” (petite crique), nom inventé que lui ont donné les scénaristes de la mythique série espagnole “Verano Azul”, car y ont été tournés de nombreux épisodes de la bande de “Chanquete”. Cette plage est celle qui suit celle du Barranco de Maro et tout comme celle-ci elle est difficile d’accès, c’est pourquoi elle est peu occupée. Elle est plus sableuse que la précédente et possède une longueur de 400 mètres sous les roselières qui la parcourent et qui lui confèrent un véritable charme sauvage, où cohabitent nudistes et textiles. On y accède en entrant par le croisement de la Grotte de Nerja à Maro, la traversant et descendant par une route régionale qui traverse les cultures et serres, selon les indications de l’Office de Tourisme de Nerja.

Click Google Maps

 

3. Plage de Maro

Playa de Maro

Playa de Maro

Cette plage est assez fréquentée par rapport aux autres de par son accès facile en voiture, ce qui n’enlève en rien son charme. Dans ce cas, il s’agit d’une frange de sable de 500 mètres qui émerge parmi les cultures, roselières, falaises et son eau cristalline caractéristique. A la différence des précédentes, la Crique de Maro dispose de restaurants, kiosque de locations de transats et parkings. Pour arriver en voiture prenez la N-340, et prenez la sortie de Maro, traversez le village et lorsque vous arrivez au premier rond-point prenez la première sortie à droite.

Click Google Maps

 

4. Plage Molino de Papel

Plage Molino de Papel

Plage Molino de Papel

Avant de continuer notre route en direction de Grenade à travers les plages de Nerja, nous pouvons faire une pause pour observer les magnifiques vues qu’offre la Torre de Maro, une tour de guet construite au XVIe siècle, utiliser pour observer l’ennemi et protéger le territoire des pirates. L’accès est signalisé au kilomètre 297 de la N-340, ensuite et passés quelques 300 mètres le km 298 sur la route nous trouvons la crique suivante, Molino de Papel.

Cette plage possède une histoire particulière, elle abrita pendant un temps une fabrique de papier dont on observe aujourd’hui les ruines et qui confèrent à l’environnement un certain air mythique. On peut y accéder en voiture, bien qu’il soit conseillé de descendre en marchant lorsque termine l’asphalte. Cette crique est longue d’environ 400 mètres et est divisée en deux par l’Arroyo de los Colmenarejos, ce qui crée un petit puits d’eau douce juste avant d’arriver à la mer, idéal pour nous débarrasser du sel après le bain. La force de la mer et les marées ont rendue la plage très rocailleuse, c’est pourquoi il est recommandé d’utiliser des chaussures spéciales pour accéder à la mer de manière complètement sure.

Click Google Maps

 

5. Plage des Alberquillas

Plage des Alberquillas

Plage des Alberquillas

Elle est unie avec la plage du Molino de Papel à travers ce qu’il reste de la tour de guet du Rio de la Miel. Il s’agit d’une crique plus ample, avec plus de sable et de 400 mètres de long. De même que le reste des criques de la zone elle est entourée d’un environnement naturel qui lui confère une impressionnante beauté, et qui fait que cette zone n’est pas seulement agréable en été, mais elle possède de multiples routes de randonnée à parcourir durant la période hivernale. Le site de Maro – Cerro Gordo limite avec le Parc Naturel Sierras Almijara, Tejeda et Alhama, c’est pourquoi il est habituel, bien que cela ne cesse de surprendre les touristes, de voir les chèvres sauvages parcourir les parois des falaises près de la mer. Pour y accéder, vous devez passer le km 299, et à quelques 200 mètres tourner à droite où s’ouvre un tronçon qui descend jusqu’à cette même plage.

Click Google Maps

 

6. Criques del Pino

Criques del Pino. Fotografía de www.competa-online.de

Criques del Pino. Fotografía de www.competa-online.de

Ces deux criques sont plus sableuses et bien que séparées par des roches il est possible de passer à pied de l’une à l’autre. Elles sont longues de 350 mètres et larges de 10 mètres. Ce sont deux criques de proportions moyennes situées entre la plage de las Alberquillas et la Torre del Pino. Bien que séparées par des roches détachées, il est possible de passer tranquillement de l’une à l’autre à pied. Pour y accéder il est possible de laisser la voiture dans l’une des courbes de l’ancienne route nationale 340, auxquelles on accède passé le km 299. De là, un sentier en pente descend jusqu’à la plage.

Click Google Maps

 

7. Crique El Cañuelo

Crique El Cañuelo

Crique El Cañuelo

El Cañuelo est l’une des plages les plus appréciés par les locaux, on pourrait dire qu’il s’agit du joyau de la couronne de Maro et la dernière de Malaga. C’est une crique plutôt grande, où les roches ont formé un paysage unique et enchanteur. Mais ce n’est pas ce qui ce que l’on voit au premier coup d’œil qui surprend les plagistes ; sous la mer vous attend un fond marin habité par une multitude de poissons, avec praires de posidonies, coraux et éponges, idéal pour les amoureux du snorkel ( un paradis sous-marin partagé dans toute cette zone maritime).

Pour y accéder, nous devons continuer par la nationale 340, après les Cales del Pino, nous verrons la signalisation clairement vers El Cañuelo, où se trouve une zone de stationnements. Nous y laisserons la voiture pour descendre jusqu’à la plage dans un bus qui fonctionne de juin à septembre. Il existe des buvettes assez bien intégrées avec l’environnement, le chirnguito “Las Piedras” et “La Inopia”, dans lesquels il est possible de profiter de couchers de soleil spectaculaires sur Nerja.

Click Google Maps

 

8. Plage de Cantarriján

Plage de Cantarriján - Fotografía de estacerca.com

Plage de Cantarriján – Fotografía de estacerca.com

Une fois sur la côte tropicale grenadine, nous nous trouvons face à la dernière plage du Site Naturel de Maro – Cerro Gordo, Cantarrijan. De même que la précédente, lors de la haute saison, un bus se charge de descendre les baigneurs jusqu’à la crique, durant le reste de la saison, on peut y accéder en voiture. La plage de Cantarrijan est une autre des plus fréquentées du site, elle est divisée en deux, une première crique plus petite avec deux chiringuitos où l’on peut déguster un poisson spectaculaire et une zone de hamacs; une autre plus sauvage et étendue où les nudistes trouvent l’une de leurs enclaves favorites.

Comme nous vous le disions, la première des criques est généralement fréquentée par des familles qui trouvent dans la Barranca et Bola Marina deux chiringuitos pour profiter du bon poisson et des typiques tapas grenadines accompagnées d’une bière bien fraiche. Il est également possible dans cette partie de la plage de louer des kayaks ou de s’offrir un massage, et même d’acheter un souvenir dans les stands hippies. De l’autre côté de la roche, eaux turquoises, tranquillité et ambiance naturiste, il est important de souligner que dans la majorité des criques de Maro cohabitent joyeusement nudistes et textiles.

Click Google Maps

 

Cascada de Maro. Fotografía by Educare Aventura

Cascada de Maro. Fotografía by Educare Aventura

Le site naturel de Maro Cerro Gordo est un espace de cohabitation pour tous, où confluent harmonieusement deux qui cherchent la présence du soleil, s’offrir un plongeon et profiter des mets que cachent les frigos de plages; comme ceux qui ne s’arrêtent pas et préfèrent vivre leurs jours de plage à travers le sport et le tourisme actif. Pour cela une des entreprises les plus reconnues de la zone est Salamandra Multiaventura, qui organise des routes en kayaks à des zones inaccessibles à pied, passant par des grottes jusqu’à arriver à d’impressionnantes cascades d’eau douce qui débouchent sur la mer.

 

OU SE LOGER

Apartments Fuerte Calaceite

Apartments Fuerte Calaceite

Les Appartements Olée Holiday Rentals se trouvent dans une enclave idéale pour profiter du Site Naturel de Maro Cerro Gordo, entre Torrox et Nerja, villages typiques andalous avec le meilleur climat de toute l’Europe. A 200 mètres de la plage et avec l’aéroport International de Malaga à environ 30 minutes en voiture. Ils disposent de piscines extérieures, solarium, transats et tout le nécessaire pour découvrir la beauté cachée de la Costa del So; orientale de Malaga.

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page