grazalema

Les dix raisons de visiter absolument Grazalema

Situé dans le parc naturel de la Sierra de Grazalema qui lui donne son nom, ce pittoresque village est l’un des plus beaux sites des villages blancs de la province de Cadix. En plus de son charme de village de la sierra, il offre un emplacement imprenable pour admirer ce site classé au Patrimoine mondial de l’Humanité de l’UNESCO, idéal pour les amateurs de nature et de tourisme actif. Nous vous présentons dix sites que vous devez absolument voir à Grazalema.

1. Admirer un site unique

Grâce à l’emplacement de Grazalema, en plein cœur de ce parc naturel qui sépare les provinces de Cadix et de Malaga, il s’agit d’un site stratégique pour admirer les charmants villages de l’itinéraire des villages blancs. Cette jolie route qui se caractérise par son charme rural, sa gastronomie autochtone et la blancheur des ses maisons passe par El Bosque, Prado del Rey, Zahara de la Sierra et sa plage de montagne, le château d’Olvera, Algodonales, El Gastor, Grazalema, Villaluenga del Rosario et son célèbre fromage payoyo, Benaocaz (jusqu’ici appartenant à Cadix), ainsi que la majestueuse Ronda et son ravin, Montejaque, Benaoján et Jimera de Libar du côté de Malaga. Sans oublier le célèbre Setenil de las Bodegas et sa curieuse architecture creusée dans la roche.

ruta grazalema

Grazalema

2. Visiter les deux belvédères

Un paysage comme celui de la Sierra de Grazalema mérite d’être admiré. L’idéal étant de le faire depuis un balcon naturel nous offrant une vue panoramique unique sur la beauté naturelle de cette région qui abrite l’une des espèces végétales des plus étranges au monde, le sapin d’Andalousie. Nous vous recommandons de visiter ces deux belvédères :

Belvédère du Puerto del Boyar

Il est situé dans un col de montagne à 1103 mètres d’altitude, il est considéré comme l’un principaux de Cadix. C’est le meilleur moyen d’accéder à Grazalema et de contempler les paysages qui s’étendent du bois de sapins d’Andalousie en passant par la Sierra del Endrinal et la vallée del Cabrero. En outre, il dispose de tables, de sources d’eau potable et de tout le nécessaire pour passer une bonne journée à la campagne.

mirador-puerto-del-boyar

Belvédère du Puerto del Boyar

Belvédère du Puerto de las Palomas

Ce belvédère donne la possibilité d’observer des rapaces aussi impressionnants que des vautours et des alimoches qui habitent et survolent la zone. Nous sommes sur un chemin de transhumance où nous pouvons contempler le parc naturel des Alcornocales.

Puerto de las Palomas

Puerto de las Palomas

3. Pratiquer la randonnée

Le parc propose aux randonneurs et aux amoureux de la nature une grande variété de sentiers pour tous les goûts et de tous niveaux à effectuer à pied, à cheval et à vélo. Citons en particulier l’itinéraire de la forêt de sapins d’Andalousie, abritant un vrai bijou caché : ce sapin qui est l’un des plus grands d’Europe, une merveille qui a survécu au passage du temps dans cet endroit reculé. La Garganta Verde est un autre itinéraire recommandé aux randonneurs, il surprend par sa très haute gorge rocheuse habitée par les vautours qui, du ciel, surveillent les cerfs et les chèvres qui escaladent les montagnes.

Un autre parcours indiqué pour les amateurs de tourisme à deux roues est la Via Verde de la Sierra qui passe par une ancienne voie ferrée traversant l’un des plus beaux villages de la zone. Mentionnons aussi des chemins comme celui du Llano del Endrinal, el Salto del Cabrero ou le fleuve Majaceite. En outre, la Sierra de Grazalema dispose de lieux pour la pratique de tout type d’activités aquatiques et d’autres sports d’aventure pour les plus expérimentés.

grazalema-senderismo

Pratiquer la randonnée

4. Déguster la gastronomie locale

La richesse et la variété de la gastronomie rendent indispensable un détour par Grazalema pour déguster des plats à base de gibier, de la charcuterie, des plats traditionnels et des desserts ou des douceurs locaux. Le plat typique par excellence est le fromage payoyo, obtenu à partir du lait de brebis et de chèvre d’espèces autochtones. Si vous souhaitez assister à sa fabrication, vous pouvez visiter la fabrique de fromages de Villaluenga del Rosario. D’autres délices à déguster au restaurant cette fois sont la soupe de Grazalema et les œufs brouillés aux asperges ou au chardon d’Espagne.

payoyo

fromage payoyo

5. Explorer les grottes

Dans des dizaines de grottes des environs, il est possible de faire de la spéléologie ou tout simplement de les visiter, bien que les plus connues soient celles situées dans la commune de Benaoján, à Malaga. La grotte du Gato est la plus célèbre d’Andalousie et l’une des plus grandes d’Espagne avec plus de 9000 mètres explorés, offrant lacs, gouffres et de l’eau toute l’année.

De l’autre côté, la Pileta, classée monument national en 1924, possède des peintures rupestres de chèvres, de taureaux, un phoque, un bison et des chevaux qui lui donnée un grand renom avec de célèbres dessins comme la jument enceinte et « le poisson ». Des monuments naturels uniques qui méritent d’être visités.

Cueva-del-Gato

La grotte du Gato

6. Découvrir les traditions et les coutumes

Grâce à différents musées et expositions permanentes de la Sierra de Grazalema, vous pourrez découvrir l’histoire, l’artisanat et les coutumes de ces villages qui ont laissé de grands vestiges, aujourd’hui présentés dans des centres d’interprétation. Nous citerons en particulier la fabrique artisanale de couvertures de Grazalema, qui témoigne de la grande tradition de cet art, ainsi que le moulin à pain, le moulin à huile à El Bosque, le musée de l’eau à Benamahoma ou le musée du cuir à Ubrique. Ce dernier village exporte son cuir dans le monde entier pour les marques de mode les plus célèbres et les plus exclusives. N’oubliez pas l’économie que suppose le fait d’acheter un sac directement fait main par un artisan et à moindre coût.

gallery-11

Découvrir les traditions et les coutumes

7. Découvrir le quartier historique

Grazalema conserve l’architecture de ses origines, aussi bien dans les maisons à un étage que dans ses églises et ses places qui conservent toute leur singularité historique. En vous promenant dans son vieux quartier, classé monument historique, vous découvrirez l’architecture typique et populaire de l’Andalousie à l’état pur avec des rues étroites qui vous protègent du soleil, des balcons décorés d’œillets et de géraniums qui pendent et des fontaines qui servent de bande-son à votre parcours. Le clou de la visite est l’église baroque de Nuestra Señora de la Aurora, différente des autres édifices religieux, dont les ermitages del Calvario et de los Ángeles valent aussi le détour.

Grazalema_Square

Grazalema

8. Assister à la reconstruction de la vie quotidienne des brigands

Afin de découvrir la culture de cette région, il faut absolument assister à la représentation de la vie quotidienne des brigands qui chaque année a lieu à Grazalema. Le village se transforme pour retourner au XIXe siècle et des dizaines d’habitants portant des costumes d’époque retracent la vie quotidienne de Grazalema qui a abrité et a vu naître l’un des brigands les plus célèbres de la région, El Tempranillo. Cette localité devient la scène où l’on recrée son existence, des milliers de visiteurs viennent vivre de visu le mariage de ce brigand, la mort de son épouse et la naissance de son enfant.

reconstrucción de la vida de los bandoleros

reconstruction de la vie quotidienne des brigands

9. Se sentir comme chez vous

Les habitants de Grazalema sont l’un des attraits qui poussent à visiter ce village. Leur amabilité, leur simplicité, leur ouverture et leur proximité vous donneront l’impression de faire partie de la famille. Sans parler de l’humour de ses habitants, le caractère débonnaire et bavard des Gaditains est bien connu !

Grazalema

Grazalema

10. Visiter Séville

À quelques kilomètres de Grazalema, vous retrouverez Séville et ses monuments. Si l’on évoque la capitale de l’Andalousie, il est difficile de savoir par quoi commencer, bien que la Giralda soit la principale icône de la ville. Ce clocher de la cathédrale est situé aussi à proximité de la forteresse de los Reales Alcázares, un ensemble historique et artistique qui ne laisse personne de marbre. Vous pourrez poursuivre par la Torre del Oro sur les rives du Guadalquivir et du pont qui le traverse jusqu’au quartier de Triana, où l’on respire l’art et le « duende » (l’âme) andalou, avec ses bistrots, ses cabarets flamencos et ses chanteurs flamencos de renom. La visite du monastère de la Cartuja, du palais de Medinaceli ou de la monumentale Plaza de España est aussi indispensable.

Catedral-Sevilla

Séville

OÙ SÉJOURNER :

L’hôtel Fuerte Grazalema est situé dans le magnifique parc naturel de la Sierra de Grazalema, à 5 kilomètres du pittoresque village andalou qui donne son nom au parc : Grazalema. À 20 kilomètres de la célèbre ville de Ronda, site andalou à visiter absolument.

L’hôtel dispose de 77 chambres, avec balcon privé offrant des vues spectaculaires sur la vallée du Guadalete et sur le village de Grazalema. Les chambres sont climatisées, équipées de télévision par satellite, d’un minibar, d’une connexion Internet Wi-Fi, d’une salle de bains avec articles de toilette et sèche-cheveux.

Baldío de los Alamillos Carretera A-372, Km. 53 11610 Grazalema (Cádiz)

Tél.: (+34) 956 13 30 00
Fax: (+34) 952 86 00 34


Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page