Sierra Bermeja Estepona

‘ESTEPONA NATURAL ‘: 11 ITINÉRAIRES DE RANDONNE POUR COMMUNIQUER AVEC LA NATURE

Estepona n’est pas seulement une ville riche pour sa beauté andalouse typique et ses jardins qui la distinguent de la Costa del Sol, mais également pour son magnifique littoral et ses richesses naturelles. C’est précisément au cœur de cette dernière région qu’est né “Estepona Natural”, un programme qui réunit des sentiers de randonnée à Estepona et permet de parcourir des centaines de kilomètres d’enclaves au centre d’Estepona. C’est pourquoi nous vous proposons plusieurs itinéraires de randonnée à Estepona afin que vous puissiez profiter de l’air frais en faisant des activités en plein air tout en profitant de vues spectaculaires. Il existe plusieurs types d’itinéraires, avec des distances, des paysages et des itinéraires différents. Nous vous laissons avec une petite compilation des meilleurs sentiers de randonnée à Estepona:

 

1.     Promenade de los Sapins d’Andalousie et Intégrale de los Reales

Paseo de los Pinsapos

La route connue comme Promenade des Pinsapos (Sapins d’Andalousie) est une route linéaire qui passe parmi les quelques forêts de sapins d’Andalousie ou d’Espagne (pinsapares) qui existent au monde. Le pinsapo est un des joyaux botaniques de Sierra Bermeja. C’est un sapin robuste, qui mesure jusqu’à 30 mètres et de coupe pyramidale. Il s’agit d’un arbre rare du Tertiaire, c’est-à-dire, témoin des grands évènements qui ont eu lieu dans le bassin méditerranéen depuis plus de 10 millions d’années.

Les 750 mètres de sentier que représentent la promenade de los Pinsapos sont aménagés selon un tracé bien défini mais ont un sol irrégulier, propre à l’espace dans lequel il se développe, avec des montées constantes, des descentes, des manches et des pierres; c’est pourquoi vous devrez être muni des chaussures adéquates et confortables. Après la traversée d’un court pont qui passe au-dessus de la Garganta del Alagarrobo, la promenade se termine en un lieu connu comme la plazoleta (petit place) sur laquelle un poème de Federico Garcia Lorca orne une peinture murale.

Google maps

 

2.     Sentier Pico de Los Reales

picodelosreales-peque

Fotografía Estepona Natural – www.estepona-natural.es

Bien que l’ascension par la route jusqu’au refuge de Los Reales de Sierra Bermeja, o Refugio de Agustín Lozano offre déjà des vues exceptionnelles, il existe encore un sentier qui mène au sommet le plus haut de la sierra, le sentier local andalous 168, qui grimpe jusqu’aux 1452 mètres au-dessus du niveau de la mer en son pic le plus haut.

Il s’agit d’un itinéraire peuplée de la typique végétation de Sierra Bermeja, pins maritimes, chênes kermés, ajoncs, herbacés et autres joyaux botaniques tel que le pinsapo à mesure que le sentier gagne en altitude, ou diverses espèces endémiques qui lui octroient l’importance patrimoniale qui distingue cette enclave importante su sud de la péninsule.

La température descend habituellement à 10º de moins que sur la ligne de la cote, donnée que vous devez prendre en compte si vous décidez d’emporter un vêtement plus épais.

Google maps

 

3.     Route Fuente del Porrejón

Ruta Fuente del Porrejón

Route linéaire de faible difficulté qui passe par la Fuente del Porrejón, parcourant de denses forêts de pins maritimes d’une importance notable dans l’économie d’Estepona, particulièrement dans le premier quart du XXe siècle, avec l’exploitation de masses forestières par l’Union Resinera Española pour l‘obtention de résines que possédait une usine dans la municipalité.

La fontaine du Porrejón est citée dans les journaux du naturaliste Simón de Rojas Clemente Rubio qui, en octobre 1809, visite la Sierra Bermeja lors d’un voyage à travers le Royaume de Grenade (les actuelles provinces de Málaga, Grenade et Almería).

Une route idéale à parcourir en famille ou avec vos enfants pour profiter de l’environnement de manière simple et naturelle.

Google maps

 

4.     Route Casa de los Guardas

Ruta Casa de los Guardas

Cette route est très simple et peut être parcourue aussi bien à pied qu’à vélo ou à cheval. Après la rampe initiale de quelques 20 mètres, la route continue à monter en une cote constante peu prononcée et avec un sol de terre assez homogène. Lors de ces premiers kilomètres, elle traverse une subéraie (jolie plantation de chênes lièges) où se trouve le Cortijo de Nicola (ferme de Nicolas), auquel nous parvenons après avoir achevé les premières côtes.

Après avoir surmonté quelques 3,6 kilomètres, l’itinéraire arrive à son objectif connu comme étant Casa de los Guardas. Cette construction servit aux gardes forestiers pour le contrôle du mont public Estepona. Le retour au point de départ se fait par le même itinéraire. Il n’existe aucun point de ravitaillement en eau c’est pourquoi, n’oubliez pas d’emporter une gourde.

Google maps

 

5.     Chemin de la Artesa

Camino de la Artesa - Fotografía Estepona Natural - www.estepona-natural.es

Camino de la Artesa – Fotografía Estepona Natural – www.estepona-natural.es

Route linéaire qui parcourt les côtes les plus hautes du circuit “Artesa-Altabacales”, à travers de denses masses de pins, sur un tracé qui permet d’observer les bassins des fleuves VelerínCastor et Padrón, divisant ses vallées depuis des éminences privilégiées. La route prend son nom du port de la Artesa, un lieu cité dans chroniques castillanes du XVIe siècle, Cette route peut être parcourue de deux manières, en montée ou en descente, et peut s’effectuer à pied, à vélo ou à cheval.

A pied ou à vélo et en côte, le degré de difficulté est élevé, en effet il s’agit d’une montée par piste forestière de presque 20 kilomètres de long sur de plus de 860 mètres de dénivelé positif accumulé. Le parcours à cheval nécessite des animaux qui travaillent avec régularité pour surpasser cette même distance. Toute la piste se trouve en bon état à l’exception d’un point intermédiaire depuis la fontaine de Velerín Alto jusqu’au port de l’Alacrán.

Google maps

 

6.     Chemin de los Altabacales

Camino de los Altabacales - Fotografía Estepona Natural - www.estepona-natural.es

Camino de los Altabacales – Fotografía Estepona Natural – www.estepona-natural.es

Ce sentier peut se découvrir à pied, à cheval ou à vélo. Il s’agit d’une route linéaire pour sportifs expérimentés qui incarne un des parcours les plus populaires de Sierra Bermeja, le chemin de los Altabacales, un tracé ouvert au début du XXe siècle pour l’exploitation des résines des pins de Bermeja. Si vous la parcourez en montée, la difficulté est très élevée ; il s’agit d’une ascension par voie forestière de plus de 20 kilomètres de long avec un dénivelé positif accumulé de plus de 750 mètres.

En pente et à vélo, il est plus accessible; lors des presque 21 kilomètres de descente se dépassent uniquement quelques raidillons qui forment un dénivelé d’un peu plus de 200 mètres.

Google maps

 

7.     Route Puerto de la Artesa

Ruta Puerto de la Artesa - Fotografía Estepona Natural - www.estepona-natural.es

Ruta Puerto de la Artesa – Fotografía Estepona Natural – www.estepona-natural.es

Route linéaire d’aller et retour de faible difficulté, pratiquement plate, sentier très recommandé à parcourir en famille. A vélo, c’est une route de faible difficulté et à cheval, elle vaut pour une promenade tranquille. Le tracé ne comprend aucune complication et est généralement plat avec de légères pentes qui ne dépassent pas un total de 200 mètres de dénivelé positif accumulé.

Si vous la parcourez à pied la difficulté est moyenne, pas pour le dénivelé, mais parce qu’elle représente 14 kilomètres. La manière d’appréhender ce chemin dépend de vous, en effet vous pouvez opter pour la modalité de votre choix.

Google maps

 

8.     Route El Alcornocalillo – Altabacales

alcornocalillo-

Fotografía Estepona Natural – www.estepona-natural.es

Route linéaire en descente, de difficulté moyenne pour cyclistes et cavaliers, et élevée pour randonneurs. Elle traverse un jolie petit subéraie pour continuer la descente par le populaire chemin de los Altabacales, jusqu’à arriver au Paraje de Nicola, où un autre subéraie reflète de nouveau le changement de type de sol.

A vélo ou à cheval, c’est une route de difficulté moyenne, bien que généralement en descente, la longueur totale de l’itinéraire est de 21 kilomètres de chemins de terres avec un sol irrégulier, c’est pourquoi il convient mieux aux cyclistes d’être familiarisés avec cette tendance et aux cavaliers d’avoir travaillé avec leurs chevaux de manière régulière. Pour les randonneurs la principale difficulté n’est pas dans le type de sol mais concerne la distance, la difficulté est donc estimée comme élevée.

Google maps

 

9.     Route Puerto de Peñas Blancas et refuge de Los Reales

Los Reales, Sierra Bermeja

Cette route a été créée pour être parcourue à vélo. L’ascension aux Reales de Sierra Bermeja, sans être une montée excessivement dure quant aux pentes, l’est en ce qui concerne la longueur du port et le dénivelé accumulé, car lors de l’ascension traditionnelle jusqu’au refuge de los Reales, 1289 mètres de dénivelé positif sont dépassés depuis la ligne de cote, accumulés en un peu plus de 19 kilomètres de distance.

Une fois arrivé au port de Peñas Blancas, la montée continue via une piste d’asphalte en bon état qui monte vers le refuge de Los Reales, où les cotes se durcissent de nouveau sur quelques tronçons jusqu’à presque 10%, avec des cotes moyennes entre 7.5 et 8.5%, bien qu’avec de nombreux virages qui facilitent ce dernier tronçon de la montée jusqu’au refuge.

Si vous souhaitez prendre cette route, vous devez être en bonne condition physique, car elle peut représenter une difficulté importante. Si c’est le cas, remplissez votre gourde d’eau et découvrez ce site singulier.

Google maps

 

10.  Route Intégrale Estepona – Peñas Blancas- Valle del Genal- Estepona

Gaucín

Gaucín

Cette route circulaire se parcourt aussi à vélo et est créée pour les plus téméraires due à son haut degré de difficulté. La route part d’Estepona, monte au port de Peñas Blancas pour passer par la face nord de Sierra Bermeja où, passant par Jubrique, arrive au cœur du Valle del Genal, au confluent des aires municipales de Jubrique, Genalaguacil et Algatocín.

En traversant le fleuve Genal, l’ascension continue vers Algatocín pour se diriger ensuite au sud vers un des villages les plus typiques de la Serranía de Ronda, Gaucín, d’où l’on descend de nouveau vers le fleuve Genal et l’on monte vers Casares. Le retour depuis Casares à Estepona débute par une route provinciale qui descend vers le littoral pour se dévier avant d’arriver à la côte par une voie d’élevage bitumée qui arrive au point de départ, sans passer à aucun moment par des routes nationales.

88 kilomètres sont réalisés au total et pendant le parcours il existe plusieurs points intermédiaires permettant de s’approvisionner en eau, bien que, en plus, passant par jusqu’à cinq villages, les possibilités de prendre un peu de repos sont garanties.

Google maps

 

 

Conseils pour profiter de la randonnée

Senderismo

Senderismo

  • Préparation de l’itinéraire. Le plus important avant de faire un itinéraire de randonnée est de savoir très bien où il commence et où il se termine, combien de kilomètres il dure et combien de temps il faut. Il est également important de savoir si les conditions météorologiques seront de notre côté.
  • Chaussures et vêtements de randonnée. L’idéal est de porter des chaussures adaptées à la montagne (semelle épaisse, avec un bon soutien et imperméable). De la même manière, les vêtements doivent être confortables et respirants et vous devez porter quelque chose de chaud si vous êtes surpris par le changement de météo.
  • Carte et indications. Bien que nous sachions quel est le trajet, il est également recommandé de prendre une carte pour nous guider (le téléphone portable ou le GPS sont valables également, mais soyez prudent avec la batterie).
  • Canne de trekking. Beaucoup pensent que l’on peut se passer de la canne, mais le fait est qu’elle permet de maintenir l’équilibre et de réduire la fatigue, ainsi que le risque de torsion.
  • Alimentation et hydratation. Pour tout voyage, nous devons prendre au moins un litre et demi d’eau ou d’isotoniques et respecter l’alimentation, il est recommandé de manger léger pendant le voyage, en plus d’avoir déjà mangé des aliments riches en sucre avant de partir.
  • Soins de l’environnement. Nous ne devons pas oublier que la nature est l’affaire de tous. C’est pourquoi vous devez vous rappeler que vous devez être respectueux de l’environnement naturel et que tout ce que vous apportez doit revenir avec vous et surtout n’allumez pas le feu et soyez très prudent avec la flore et la faune indigène.

 

Maintenant vous savez, si vous pour projet de visiter Estepona cet été, n’écartez pas la possibilité de réaliser des activités en plein air. En plus de ces routes, vous pourrez aussi pratiquer des sports nautiques et aériens ce qui fait que l’offre s’ajuste toujours à vos goûts quels qu’ils soient. Seul, en famille ou avec des amis, « Estepona Naturelle » vous offre toujours un choix adapté.

 

Chaussez vos bottes et parcourez les 20 meilleurs sentiers de randonnée de Grazalema (i)

Enfilez vos bottes et parcourez les 20 meilleurs sentiers de randonnée de Grazalema (ii)

 

OU SE LOGER

Hotel Fuerte Estepona

La meilleure option concernant le logement en ville est le Hotel fuerte Estepona, qui se situe en première ligne et à 5 minutes du centre ville entre Gibraltar et Puerto Banús. Un logement responsable avec l’environnement qui vous offre tout type de services. Une large enceinte de 25000 mètres carrés de jardins au pied de la plage avec deux zones différenciées : une orientée aux familles et une autre plus tranquille centrée sur les adultes et les couples. Plus de 50 ans d’expérience confirment la chaine hôtelière qui se situe en référent de la qualité sur la Costa del Sol.

Leave A Comment


Central. Fuerte Group Hotels
Avda. Puerta del Mar 15,
29602 Marbella. Málaga.

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page