621633_26198181

Châtaignes « pilonga », la bouchée la plus délicieuse de l’automne dans la Vallée du Genal

La Vallée du Genal dans la région montagneuse de la Serranía de Ronda (Malaga) s’est vêtue de fête pour recevoir les premières couleurs de l’automne. Octobre est un mois important dans ce joli site car tout le monde se prépare pour souhaiter la bienvenue à son fruit le plus précieux : la châtaigne « pilonga ». Les premières et les plus effrontées se laissent tomber des arbres et nombreux sont ceux qui profitent de leur promenade sur ces terres, pour en ramasser quelques unes. Et la réalité est que la récolte est sur le point d’être faite. La récolte dure en général à peu près trois semaines et se fait avec soin en respectant à tout moment la qualité de chacune d’entre elles, le symbole de cette région.

La châtaigne « pilonga » est recouverte d’une couche appelée « hérisson » qui est plus molle que d’autres du même fruit. Son calibre, son éclat et sa facilité pour l’éplucher, font qu’elle soit considérée comme une délicatesse en Europe, ainsi ses points de destination les plus fréquents se trouvent en : Hollande, Allemagne, Belgique et France. Des familles entières participent à sa récolte et suppose une véritable tradition pour tous les habitants des villages appartenant à la Vallée du Genal. Pour ce processus, on utilise des gants en caoutchouc pour ne pas se piquer et le stockage se fait dans des paniers d’alfa pour une meilleure conservation. Parauta, Cartajima, Júzcar, Alpandeire, Faraján, Pujerra, Igualeja, Atajate, Benadalid, Benalauría, Algatocín, Genaguacil, Jugrique, Benarrabá et Gaucín sont les villages qui rendent possible que les palais les plus exigeants puissent profiter de cette délicieuse bouchée.

En fait, l’arrivée de la châtaigne « pilonga », suppose non seulement la récolte d’un fruit. Pour tous les habitants de cette région, elle marque l’arrivée de la nouvelle saison et du moteur qui génère la richesse. Quelle est la meilleure façon de le célébrer? Et bien, à travers la fameuse « Fête de la Châtaigne ». Un exemple clair de cette fête est la commune de Pujerra, qui a su se situer comme un point de réunion gastronomique stratégique dans la province de Malaga, avec ce fruit comme protagoniste. Plus de trente plats différents cuisinés avec cet ingrédient composent la table. Il est possible d’y déguster des plats de riz, croquettes, boulettes de viande ou ragoûts, et même de délicieux desserts tels que flans, tartes et couronnes. Durant toute la journée de fête, on ne peut pas oublier son principal attrait : des châtaignes grillées pour tout le monde (le tostón de Pujerra) ! À cette occasion, on souligne également la promotion de sa liqueur locale par excellence, « la mistela » (Mistelle), élaborée à base de grains de café, eau-de-vie, cannelle et sucre qui font de sa saveur le meilleur accompagnement pour les châtaignes, tout au long de la fête.

Maintenant que l’automne est arrivé, la Vallée du Genal est un point très intéressant à marquer sur la carte et à visiter. Qui pourrait résister à l’odeur des châtaignes grillées? Et à la gamme de marrons et d’oranges offertes dans cette région à cette saison? Profitez de ces jours-ci pour faire une petite escapade à la Serranía de Ronda et déguster l’un des fruits les plus caractéristiques de l’agriculture de Malaga.

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page