Real Almadraba. Photographie: gentesdelmar.com

Préparez une escapade marinière et vivez au premier plan l’histoire d’El Real de la Allmadraba à El Rompido

La mer offre à nos sens la paix et la tranquillité en plus de délicieux morceaux de poisson, des spécimens frais qui vont directement de la mer à l’assiette. Si vous êtes attiré par les différents arts de la pêche, n’hésitez pas à visiter le littoral onubense. Une destination idéale pour vous détendre et apprendre est le site Natural Marismas del Rio Piedras et Flecha del Rompido, dans la province de Huelva où se situe El Real de la Almadraba de Nueva Umbria. Nous voulons découvrir avec vous ce lieu empli de végétation et d’histoire marinière afin que vous connaissiez au premier plan le passionnant monde de la pêche traditionnelle.

El Real de la Almadraba de Nueva Umbría, qui se trouve dans un environnement de végétation vierge privilégié, est précisément le point de départ parfait pour vous aventurer dans l’essence de ce village pêcheur et connaître ses coutumes d’antan. Il y a quelques semaines a été approuvée une initiative parlementaire pour la déclaration de Bien d’Intérêt Culturel (BIC) de ce lieu qui date de 1929 et fut dédié à la capture du thon rouge.

Il s’agissait d’un ensemble d’édifices et installations dont le but était d’abriter aussi bien les travailleurs que les activités relatives à l’exploitation de la pêche au thon. Il constitue un authentique village organisé en trois zones: administration, zone de travail et stockage de matériels et une zone de logements et services.

En 1963 son activité cessa mais aujourd’hui il est possible de visiter l’enclave qui va désormais être réhabilitée et va à abriter un musée dédié en la matière. Si vous appréciez la pêche vous vous devez de passer par le Real Almadraba afin de comprendre comment se développaient les différentes techniques sur l’un des littoraux les plus fructueux de l’Europe du XXe siècle.

Technique de la madrague

Technique de la madrague

Technique de la madrague

La madrague est un art pour la pêche au thon très typique des les eaux mélangées de l’Océan Atlantique et la Mer Méditerranée. Elle consiste à placer deux bateaux à une certaine distance l’un de l’autre entre lesquels on calle un filet dans lequel on récupère les thons et autres poissons qui peuvent arriver. Grâce à cette technique les poissons atteignent le bateau vivants, il est possible de tout de suite sélectionner et écarter les pièces plus petites ou inutiles.

Les pêcheurs de cette pêcherie montaient et descendaient par le filet écartant les spécimens trop petits. La pièce choisie est saignée et est ensuite accrochée en harpons par les compagnons sur le bateau.

Organisation d’El Real  de la Almadraba

Maison du capitaine

Maison du capitaine

Cette espèce de village autour de la pêcherie se compose de la Casa del Capitan, qui était la résidence de ce même capitaine, ainsi que la maison et bureau de l’administrateur de terre. La première est facilement identifiable par sa grande tour caractéristique de rez-de-chaussée carré qui se divise depuis l’autre rive du fleuve Piedras, à El Rompido (Cartaza).

Lors de votre promenade à travers ce lieu, vous pouvez également voir les zones où étaient conservés les matériels typiques et où se réalisait une partie importante de l’activité comme le stockage et l’égouttoir des thons. D’autre part la zone résidentielle, destinée à la résidence de la population du Real, se composait de onze baraquements, dont neuf sont actuellement encore conservés. S’agissant d’un village isolé, il y avait également plusieurs services basiques comme un barbier, une infirmerie et une école.

Une promenade intéressante à travers un petit village fantôme qui sera bientôt restauré comme espace culturel et musée qui abrite toute l’histoire que dégagent ses rues.

La plage d’El Rompido

La plage d’El Rompido

La plage d’El Rompido

Si vous voyagez vers ce site nous vous recommandons un plan parfait. Après avoir visité El Real de la Almadraba, rendez-vous à la Flecha de El Rompido, à la plage. Vous serez ici entouré de nature vierge et face à vous se dresse le majestueux Océan Atlantique.

De plus, la bonne table est un signe d’identité de cette zone du sud de L’Espagne et, à part le thon, vous ne pouvez pas vous en aller sans goûter les magnifiques gambas blanches de Huelva. Préparez un voyage différent à une destination particulière. N’espérez pas vous échapper une fois vos vacances commencées. Quelques jours ou un weekend seront suffisants pour changer d’air et vivre cette expérience si plaisante.

OU SE LOGER

Fuerte El Rompido, Cartaya

Fuerte El Rompido, Cartaya

Pour un plan parfait qui combine de belles vues et un bon service, rien de mieux que Fuerte Hoteles. Si vous décidez de voyager par la province de Huelva et connaître le Real de la Almadraba; n’hésitez pas à vous loger à Fuerte El Rompido qui dispose d’un emplacement spectaculaire et d’une côte qui domine tout le site naturel du Rio Piedras. Il faut ajouter à cela une architecture d’esthétique andalouse en harmonie avec son environnement. Vous pouvez ici profiter d’une plage vierge de 14 kilomètres et de vues impressionnantes. Plus de 50 ans d’expérience valident la chaîne hôtelière qui se situe en référent de qualité.

Leave A Comment


Central. Fuerte Group Hotels
Avda. Puerta del Mar 15,
29602 Marbella. Málaga.

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page