10 lieux à visiter dans l’environnement du Caminito del Rey, au sein du site naturel d’El Chorro, à Malaga

Petit, calme et sauvage, El Chorro est un hameau de la municipalité d’Alora, dans la région d’Antequera. Près d’un barrage sur le fleuve Guadalhorce, son relief particulier, marqué par le défilé des los Gaitanes, coupe un profil intéressant du hameau, qui se cache dans cette merveilleuse enclave.

Ses parois abrupts et ses formes sauvages ont fait d’El Chorro une référence pour les amoureux de l’escalade sur roche, qui trouvent sur ses murs les défis rêvés, internationalisés il y a quelques mois avec la réouverture du Caminito del Rey. D’importantes revues et guides touristiques du monde entier le situent comme un must pour les voyageurs avides de routes uniques.

Près d’Antequera et Malaga, El Chorro représente un bon endroit dans lequel nous réfugier et profiter de la nature dans toute sa splendeur, en pratiquant, si nous le voulons, nos sports favoris. Nous vous recommandons tout ce que vous devez savoir sur l’environnement du Caminito del Rey avant de en rien manquer:

 

1. Caminito del Rey

Caminito del Rey

Caminito del Rey

Si nous devions distinguer un élément de cet incroyable lieu, c’est le Caminito del Rey, un passage suspendu à la paroi de la montagne qui sur certains tronçons est très vertigineuse. Nous parlons d’un passage de non moins d’un mètre de largeur situé à environ 100 mètres de hauteur.

Le caractéristique sentier tire son origine du début du siècle dernier face à la nécessité de la Société Hydroélectrique del Chorro d’ouvrir une voie pour les opérateurs qui effectuaient des travaux de maintenance et de transport de matériaux, ce qui a motivé sa construction qui eu lieu entre 1901 et 1905. Cependant, ce n’est pas avant 1921, lorsque le roi Alfonso XIII le parcouru pour inaugurer le canal du Conde de Guagalhorce, qu’il commencé à être connu par le surnom de Caminito del Rey.

Bien que ce chemin soit resté fermé pendant longtemps car considéré comme dangereux, il a été réhabilité et ouvert au public depuis le 28 mars 2015. Le parcours total s’étend sur 7,7 km, dont 4,8 s’effectuent en ascension et 2,9 en passerelles. N’hésitez pas à en faire la visite mais rappelez-vous que vous devez effectuer votre réservation longtemps à l’avance via http://www.caminitodelrey.info/es/

Google Maps

 

2. Site Naturel du Desfiladero (défilé) de los Gaitanes

Site Naturel du Desfiladero (défilé) de los Gaitanes

Site Naturel du Desfiladero (défilé) de los Gaitanes

Le Site Naturel du Desfiladero de los Gaitanes se trouve entouré de trois régions, celles du Guadalteba, Antequera et Valle del Guadalhorce.

Le desfiladero de los Gaitanes est un canyon creusé par le fleuve Guadalhorce, un site qui possède un environnement naturel singulier, une enclave d’extraordinaire intérêt géo-morphologique et l’un des lieux les plus impressionnants de la province de Malaga.

Les dimensions de ce canyon étroit de plus de trois km de long attirent l’attention. Sur certains tronçons, la largeur entre ses côtés dépasse à peine les dix mètres, ce qui résulte être encore plus impressionnant si l’on prend en compte le fait qu’à certains endroits la hauteur du sommet sur le fleuve atteint les 700 mètres.

Google Maps

 

3. Ruines de Bobastro

Ruines de Bobastro

Ruines de Bobastro

Dans les alentours du Desfiladero; sur un grand plateau de grès connu comme “Mesas de Villaverde”, s’installa durant les Ixe et Xe siècles Bobastro, l’une des cités médiévales les plus conflictuelles de l’histoire.

Capitale de la révolte mozarabe contre l’état de Cordoue, il fut le refuge du caudillo Omar ben Hafsun, d’où il harcelait les militaires de l’émirat et pactisa avec les gouverneurs locaux, jusqu’à obtenir une grande quantité d’alliés parmi les gens de la montagne de Malaga.

Celui qui visite les ruines de Bobastro pourra parcourir à travers ses sentiers l’histoire et la légende de cette révolte chrétienne qui a maintenu en échec les émirs de Cordoue, pourra reconnaître parmi les nombreux édifices rupestres, creusés dans la roche, des constructions militaires, maisons et grottes habilitées et des édifices religieux.

Google  Maps

 

4. Cueva (grotte) de Doña Trinidad

10 lieux à visiter dans l’environnement du Caminito del Rey, au sein du site naturel d'El Chorro, à Malaga: Cueva de Trinidad Grund

Cueva de Trinidad Grund

Egalement connue comme la grotte d’Ardales, c’est une grotte située dans la commune d’Ardales. Il s’agit d’un gisement préhistorique avec art pariétal du Paléolithique. Elle fut découverte en 1821 grâce à un tremblement de terre qui laissa libre l’actuelle porte d’entrée. Trinidad Grund en fit l’acquisition et la conditionna pour sa visite au milieu du XIXe siècle, comme complément de son commerce thermal installé dans la voisine Carratraca.

La grotte conserve plus de 50 figures et autres symboles appartenant au paléolithique supérieur (solutréen et magdalénien, 18000-14000 av. JC) presque tous localisés dans la galeria del Calvario (galerie du calvaire). Le parcours intérieur de la grotte est supérieur à 1,5 km, où l’on distingue la Gran Sala, la Galerie del Arquero, la Sala del Lago, la Galerie del Espolon, la Galerie de los Grabados et la salle de las Manos, en plus de trouver des labyrinthes de colonnes, lacs permanents et belles formations de stalagmites.

Google Maps

 

5. Ermitage de Nuestra Señora de Villaverde

Ermitage de Nuestra Señora de Villaverde

Ermitage de Nuestra Señora de Villaverde

L’ermitage de Nuestra Señora de Villaverde se trouve encastré entre les Tajos (ravins) d’Almorchón et les parois verticales de las Mesas de Villaverde, où se situait la ville mozarabe de Bobastro. Près de l’ermitage actuel, reformé pendant les années soixante du siècle passé, fut découverte une nécropole de tombes creusées dans la roche, anthropomorphes, d’époque mozarabe et face à l’érmitage, un promontoire conserve les restes d’une tour de garde, connue comme Peñon del Moro qui indiquent la grande importance de l’enclave. Probablement, l’ancien ermitage, était une autre des églises extra-muros de Bobastro, tel que l’indiquent les sources.

Jusqu’aux années 20 du siècle dernier étaient célébrées les fêtes de « maures » et « chrétiens », actuellement, la messe patronale de la Virgen de Villaverde est toujours célébrée, vierge patronne d’Ardales qui, selon la tradition, apparut après la conquête chrétienne du site.

Google Maps

 

6. Gran Senda de Málaga

Ardales, Málaga

Ardales, Málaga

La Gran Senda de Málaga parcours le cœur d’el Chorro, l’eau est le grand protagoniste de l’étape, soit dans le rosaire de lagunes endoréiques de la Réserve Naturelle des lagunes de Campillos ou bien dans la splendide zone des marais, où l’on localise ceux du Guadalhorce, Guadalteba et Conde de Guadalhorce.

L’environnement dans lequel sont immergées toutes ces lames d’eau est assez plat, légèrement incliné vers les réservoirs, et composé principalement par des butte de terre où dépassent de temps en temps des herrizas et collines calcaires avec certains points sur lesquels les gypses émergent.

 

7. Sierra Huma

Sierra Huma Málaga

Sierra Huma

Sierra Huma avec ses 1.181 mètres, fait partie des sierras qui entourent les marais d’El Chorro dans la province de Malaga. Cette sierra et sa forme ovale particulière depuis sa zone moyenne lorsque nous l’observons de loin, abrite de superbes paysages, des fermes perdues, ravins et précipices avec des parois totalement verticales où les aficionados de l’escalade trouveront leur paradis, d’étranges formes rocheuses en guise de pierres d’El Torcal d’Antequera et des vues impressionnantes depuis le sommet sur les 4 points cardinaux.

Google Maps

 

8. Los Pantanos (marais) del Chorro

Pantano del Chorro

Los Pantanos (marais) del Chorro

Sur ce Site Naturel se trouvent trois marais de grandes dimensions: Conde de Guadalhorce, Guadalhorce et Guadalteba. Bien que l’environnement naturel corresponde à Ardales, le seul des réservoirs qui soit dans sa totalité dans son terme municipal est celui du Conde de Guadalhorce, les autres se trouvant dans les municipalités de Teba, Campillos et Antequera.

L’un des éléments les plus emblématiques à visiter dans les Réservoirs est celui nommé “Sillon del Rey”; qui est un ensemble de deux bancs, un fauteuil et une table faite de pierre, où le roi Alfonso XIII signa la terminaison des œuvres du réservoir Conde de Guadalhorce. Depuis le Sillon del Ret, sur l’autre rive du réservoir il est possible d’observer la “Casa del ingeniero” ou “Casa del Conde”, à laquelle l’accès est fermé.

Sur le réservoir Conde de Guadalhorce, il est également possible d’observer la façade de l’Eglise, laquelle fut aussi utilisée comme collège. Un autre des lieux d’intérêt est le “Mirador”, depuis lequel on peut observer, à vue d’oiseau tout l’ensemble des réservoirs.

Les réservoirs disposent de plusieurs sentiers de randonnée, où vous pourrez profiter de la nature à la première personne. De plus, on trouve également des zones de camping, où se situe un musée local.

Google Maps

 

9. Castillo (chateau) de la Estrella

Castillo de la Estrella

Castillo de la Estrella

Dominant le cours du fleuve Guadalteba et sa région, se dresse le Chateau de la Estrella. A ses pieds fut construit la Villa de Teba, qui avec son sinueux tracé urbain, déclaré Ensemble Historique Artistique, maintient ses maisons populaires et seigneuriales, comme celle du Marquis de Greñina, ou celle de l’impératrice Eugenia de Montijo, comtesse de Teba. Le Chateau de la Estrella fut construit au XIIIe siècle par les almohades et tout au long de son occupation, il fut victime de rénovation constantes. Il fut érigé pour la défense de la nombreuse population éparpillée par les fleuves Guadalteba et La Venta, emplie de nombreux hameaux.

La forteresse est l’une des plus grandes de la province de Malaga, avec une surface proche des 25000 m². Ses larges murs, sa barbacane et son emplacement, en faisaient un lieu imprenable.

Google Maps

 

10. Bar Restaurant el Mirador

10 lieux à visiter dans l’environnement du Caminito del Rey, au sein du site naturel d'El Chorro, à Malaga: Restaurante El Mirador

Restaurante El Mirador

Offre aux touristes de superbes zones pour picnics, peu ont cependant osé monter jusqu’à l’auberge el Mirador. Comme son nom l’indique, elle offre une incroyable vue sur les marais et la nourriture est également excellente. L’auberge est authentique, offre une ambiance typique avec un personnel local, une curieuse décoration avec des motifs typiques et bien d’autres choses encore. Il n’est pas rare de croiser des gens marchant dans le restaurant et observant les objets présents sur les murs. Il offre plusieurs pièces et un petit parc pour les enfants.

Google Maps

 

OU SE LOGER

Olée Nerja Holiday Rentals

Olée Nerja Holiday Rentals

La meilleure option pour vous loger à Malaga est, sans nul doute, Fuerte Hoteles. La chaîne comprend des établissements où vous pourrez profiter, en plus de leurs services, du meilleur de chaque destination de la province. Ses plus de 50 ans d’expérience sont la meilleure des garanties. Marbella, Estepona ou Nerja sont quelques unes des enclaves où vous pourrez trouver ces incroyables logements.

Leave A Comment


Central. Fuerte Group Hotels
Avda. Puerta del Mar 15,
29602 Marbella. Málaga.

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page