DSC_1128

Halloween ou le pont de la Toussaint ? Nous vous parlons des 5 plus célèbres traditions espagnoles pour commémorer le jour des défunts.

Vampires, sorcières et morts-vivants guettent la toute proche nuit d’Halloween, une fête anglo-saxonne que nous avons importée dans notre pays, mais qu’en est-il de nos propres traditions pour le jour de la Toussaint ? Les avons-nous oubliées ? La réponse est : « Non. » Nous, les Espagnols, restons fidèles à nos coutumes et nous nous souvenons de nos défunts en leur rendant hommage de différentes façons. Ne ratez pas les cinq traditions les plus typiques d’Andalucia pour le 1er novembre.

1. Visite des cimetières.

Les cimetières sont les lieux par excellence de cette journée. Quel que soit le point de la géographie espagnole où vous vous trouverez, vous vous rendrez compte que toutes les familles se rendent au cimetière pour visiter leurs défunts. Les tombes sont nettoyées quelques jours auparavant pour que tout soit prêt pour le 1er novembre, on nettoie les stèles et on les blanchit. La fleur prédominante est le chrysanthème, fleur traditionnelle de cette époque, qui se mêle au cyprès vert. Sans doute, s’agit-il d’une marque d’affection et de respect, où, en plus de se sentir proche de ceux qui s’en sont allés, l’on récite des prières pour leur repos éternel.

cementerio

cementerio

2. Éclairer les défunts.

C’est l’une des traditions les plus anciennes que nous conservons. La nuit du 31 octobre, la coutume veut, en particulier en Andalousie, que l’on éclaire les défunts. On prend un récipient plein d’eau et l’on y verse de l’huile. Dans ce même récipient, on dépose ce que l’on appelle des lumignons (un pour chaque défunt que l’on souhait éclairer) et on les allume. Tout cela a pour but de « guider » les âmes, afin de les éclairer et de les tranquilliser. De nombreuses familles laissent leurs bougies ou les lumignons aux fenêtres, offrant ainsi une image traditionnelle de cette nuit de souvenir et de recueillement en hommage à ceux qui ne sont plus.

3. Don Juan Tenorio

Don Juan Tenorio doit obligatoirement monter sur scène au cours de la nuit de la Toussaint en Espagne qui se respecte. Les théâtres se remplissent de spectateurs souhaitant voir le séducteur de Zorrilla dans ce drame romantique. Si vous en avez l’opportunité, assistez sans faute à cette représentation typique de l’époque. Et il faut dire que le jour de la commémoration des défunts et le théâtre sont unis depuis des temps immémoriaux. Les Romains procédaient déjà ainsi et, plus tard, ce fut une pratique habituelle au Moyen-Âge par l’intermédiaire des Autos sacramentales (« Mystères espagnols ») Don Juan Tenorio est une pièce qui se déroule en grande partie dans un cimetière et qui est étroitement liée à ces dates depuis des décennies.

4. Les Tosantos

Certaines fêtes locales sont célèbres dans toute l’Espagne en raison de leur originalité. C’est le cas des « Tosantos » de Cadix. Si vous allez dans cette région le jour de la Toussaint, vous devez absolument y faire un tour. Les marchands et les propriétaires d’étals sur les marchés donnent une autre apparence à leurs marchandises. Ainsi, les fruits et les légumes ainsi que le cochon ou le lapin prennent les traits des personnages célèbres du moment et présentent de façon comique et amusante des thèmes d’actualité avec une pointe de satire dans la plus pure tradition du carnaval.

Tosantos

Tosantos

5. Les douceurs

La fête de la Toussaint apporte dans les foyers un grand choix de douceurs. Les grands-mères et leurs petites-filles se mettent aux fourneaux afin de cuisiner les typiques buñuelos de viento (bugnes), des gachas (des crèmes à la cannelle) et des pestiños (beignets) et d’autres mets tout aussi exquis. La tradition veut, surtout dans la région de Huelva et en Estrémadure, après la visite au cimetière, que les familles se rendent dans leur résidence secondaire pour déguster les produits typiques et manger les fruits de saison. La pâte de coing et les châtaignes sont aussi des produits qui doivent être sur toutes les tables.

La tradition chrétienne est très présente toute la journée et la prière est un élément commun à chaque village d’Espagne. Malgré les fêtes importées d’autres pays, nos racines sont encore très marquées. Une manière très traditionnelle qui est la nôtre de passer une journée de la Toussaint.

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page