Ilusiones ópticas Río Tinto.

Le Río Tinto (la rivière rouge), le site naturel le plus insolite d’Andalousie : découvrez ses illusions d’optique.

La géographie andalouse recèle des lieux insolites, mais en plus de cela, ses illusions d’optique nous font profiter doublement d’un même paysage. C’est le cas du Río Tinto, à Huelva. La couleur cuivrée de ses eaux et les effets que cela produit exaltent votre imagination, et si vous les photographiez, vous pourrez vous rendre compte qu’en plus de l’image du fleuve orange vous « verrez » des tornades de feu sur ses eaux. Il s’agit d’un trompe-l’œil qui a été classé deuxième par le journal 20 Minutos dans son classement des 15 meilleures illusions d’optique créées par la Nature. Si vous vous rendez dans la province de Huelva, n’hésitez pas à visiter cet endroit magique afin d’admirer ce double paysage d’eau et de feu comprenant sept particularités uniques:

 

1. Illusion d’optique

Río Tinto, Huelva.

Río Tinto, Huelva.

Un cliché habituel du paysage minier singulier de Río Tinto, concrètement des eaux du fleuve, trompe l’œil humain en simulant une tornade de feu. Les tornades de feu existent bel et bien, mais dans ce cas, elles ne sont pas réelles. Le fleuve est acide en raison des chantiers qui perdurent dans la province depuis des années et il doit sa couleur rouge vif à sa haute teneur en métaux lourds. In situ, vous pourrez découvrir celui-ci et d’autres effets d’optique, car sur les eaux se dessinent des formes diverses que vous pourrez capter avec votre appareil photo.

 

2. Couleur rouge

Rio Tinto, Huelva.

Rio Tinto, Huelva.

La particularité principale du Río Tinto est la couleur rouge de ses eaux. Cela représente un aspect significatif et singulier surprenant tous les visiteurs. Beaucoup de peintres se sont rendus sur le site afin de l’immortaliser avec leurs tableaux et d’autres l’ont fait par l’intermédiaire de leur appareil photo. Observer l’eau qui s’écoule au fil du lit en dessinant des paysages insolites à son passage n’a pas de prix et c’est une expérience à ne pas manquer.

 

3. Minéraux

Río Tinto, Huelva.

Río Tinto, Huelva.

Le fleuve est célèbre pour la couleur rougeâtre de ses eaux, dont il tire son nom. La couleur provient de la météorisation des minéraux qui contiennent des sulfures de métaux lourds trouvés dans les gisements tout au long du fleuve. Ces gisements sont des dépôts hydrothermaux composés en grande majorité de pyrite et de chalcopyrite. Le processus de météorisation est dû à l’oxydation microbiologique de ces minéraux, provoquée principalement par des bactéries spéciales qui transforment les ions sulfures en acides sulfurique, en libérant des métaux lourds dans l’eau. À cause du flux d’acide sulfurique, l’eau du fleuve a un côté très acide.

 

4. Passé minier

Minas Río Tinto

Minas Río Tinto

La province de Huelva a un passé minier marqué, en particulier, dans cette zone proche du cours du Río Tinto. Depuis la préhistoire déjà, les premiers habitants de ces contrées se sont consacrés à l’exploitation des minéraux qui se trouvaient là. L’activité minière a perduré pendant les périodes phénicienne et romaine jusqu’à l’occupation musulmane dans la seconde partie du XVe siècle. Elle fut principalement liée au cuivre, mais aussi au fer et au manganèse. Au XIXe siècle, l’exploitation minière a commencé à grande échelle, principalement développée par des entreprises du Royaume-Uni. Après avoir atteint sa production maximale en 1930, la production de la mine a décru et s’est achevée pour le cuivre en 1986 et pour l’argent ainsi que l’extraction de l’or en 1996.

 

5. Les ponts

Bridge Río Tinto.

Pont Río Tinto.

Le transport du minerai depuis le bassin jusqu’à Huelva a obligé à définir un tracé ferroviaire qui, parfois, a requis la construction de ponts franchissant l’orographie du terrain. Des structures faisant partie de la personnalité de Huelva, exemplaires uniques de l’architecture industrielle du XIXe siècle. Si vous visitez les environs, vous pourrez aussi observer ces ponts qui sont les témoins de l’histoire de la province. Ne manquez pas le pont sur la rive du Nicoba, sur le ruisseau Candón, le pont de Niebla sur le Río Tinto ou sur le ruisseau Giraldo, entre autres.

 

6. Le chemin de fer

Ferrocarril Minero de Río Tinto. Fotografía: Turismo de Huelva.

Ferrocarril Minero de Río Tinto. Fotografía: Turismo de Huelva.

Si en plus de laisser divaguer votre imagination en surplombant le Río Tinto, vous voulez vivre une expérience unique, n’hésitez pas à monter à bord d’un authentique chemin de fer du XIXe siècle. Il s’agit d’une locomotive et de wagons restaurés pour réaliser le trajet que suivaient ces métaux. Ainsi donc, le parc minier de Rio Tinto comprend un parcours complet incluant l’accès au musée, à la Casa 21, une visite guidée dans une mine souterraine et son exploitation à ciel ouvert et enfin un voyage dans un authentique train de la mine. Une visite à ne pas manquer si vous voyagez dans la province de Huelva.

 

7. Maison victorienne

Casa victoriana, Río Tinto.

Casa victoriana, Río Tinto. Fotografía: Andalucía.org

Au sein de l’offre que vous propose le parc minier de Río Tinto, on retrouve une maison victorienne typique de l’époque de l’exploitation anglaise. En 1873, un consortium financier étranger avec un capital à majorité britannique a acheté les mines de Río Tinto, donnant ainsi le coup d’envoi de la présence britannique dans le bassin minier du Rio Tinto qui a perduré jusqu’en 1954. Dès le départ, la conduite technique des travaux a été réalisée par des techniciens étrangers, principalement britanniques et c’est pourquoi l’on a décidé de construire des maisons au goût des techniciens dans un quartier qui leur était spécialement dédié. La Casa nº 21, que l’on peut visiter avec un guide comme dans un musée, possède trois étages et deux jardins d’une superficie totale de 540 mètres carrés. Sa visite vous offre l’opportunité d’effectuer un voyage dans le temps jusqu’à l’époque victorienne.

N’hésitez pas à prendre votre appareil photo et à immortaliser cette illusion d’optique unique au monde. Une promenade dans un site singulier qui vous laissera bouche bée, où vous découvrirez les mystères du passé minier des environs et où vous contemplerez de près cette étape historique.

 

OÙ LOGER

Fuerte El Rompido, Cartaya

Fuerte El Rompido, Cartaya

Si vous souhaitez découvrir la tornade de feu que recèle le Río Tinto, l’idéal est de loger à l’Hôtel Fuerte El Rompido. Il est situé sur un coteau surplombant tout le site naturel du Río Piedras. À cela s’ajoute son architecture d’esthétique andalouse en harmonie avec le cadre. Un endroit idéal pour le repos et la pratique sportive entouré par la nature. Une plage vierge de 14 kilomètres à laquelle on accède en bateau et qui est devenue l’une des meilleures expériences pour les clients de cet hôtel. Pariez sur la qualité d’une chaîne de plus de 50 ans d’expérience.

Comments
One Response to “Le Río Tinto (la rivière rouge), le site naturel le plus insolite d’Andalousie : découvrez ses illusions d’optique.”
  1. Anne-sophie Simeon says:

    beautiful , this place is magnifique ma chérie

Leave A Comment


Central. Fuerte Group Hotels
Avda. Puerta del Mar 15,
29602 Marbella. Málaga.

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page