Paisaje Iznájar, Córdoba

Dix paysages culturels pour découvrir l’Andalousie la moins connue

Champs d’oliviers et vignes, roches sculptées au bon vouloir de la nature, villages blancs juchés sur la montagne, dunes se déplaçant au son du vent, lac et marais qui émergent de nulle part… L’Andalousie offre des paysages uniques qui ont vu passer le temps et son histoire, et qui ont fait de cette terre un lieu spectaculaire de caractère culturel marqué. Certains très connus comme le Tajo de Ronda, la Dune de Bolonia (Tarifa), le Chorro de Malaga, le bassin minier de Rio Tinto, les vignobles de Jerez ou Casares et d’autres moins connus mais tout aussi spectaculaires.

C’est pourquoi l’UNESCO a décidé il y a quelques années d’intégrer dans sa liste de Patrimoine Mondial la catégorie de paysage culturel, un concept qui va au delà des propres monuments architecturaux et qui de cette manière s’intègre avec son contexte, avec l’environnement comme un bien culturel à découvrir, promouvoir et défendre.

Depuis fin 2014, le sud de l’Espagne comprend une liste de ces paysages culturels et comme il ne pouvait en être autrement, nous vous proposons un parcours à travers quelques uns des plus spectaculaires et caractéristiques d’Andalousie, passant par toutes ses provinces et qu’a compilé l’Institut Andalou de Patrimoine Historique. Commençons:

 

1. Paysage d’Estepa, Séville

Paisaje Cultural de Estepa

Cette campagne peuplée de collines et autres monts est l’une des images les plus belles de l’intérieur de l’Andalousie. Sa position stratégique près d’importantes voies de communication a marqué le paysage d’Estepa, où ont laissé leur empreinte tartesos (de Tartesse), musulmans et romains. La preuve en est du château qui couronne le centre historique et depuis lequel il est possible d’observer les champs de céréales, d’oliviers et amanderaies, saupoudrés de fermes monumentales. Estepa, la ville des mantecados et polvorones (gâteaux typiques de la région) et sa particulière odeur de sucre lorsque approche noël, comprend de multiples visites obligées depuis sa Colline de San Cristobal, comme l’Alcazaba, l’enceinte emmuraillée, la Torre del Homenaje, ou l’Eglise de Santa Maria la Mayor.

Google maps

 

2. Paysage du Détroit de Gibraltar, Cadix

Paisaje del Estrecho de Gibraltar

Ce type de paysage se définit par des côtes avec des collines littorales… et quel littoral! Le détroit de Gribaltar présente un carrefour singulier de la géographie internationale, où s’unissent la Mer Méditerranée et l’Océan Atlantique, l’Europe et l’Afrique, l’Espagne et le Royaume Uni (avec Gibraltar). Un paysage culturel où l’on croyait lors de l’Antiquité que la terre se terminait franchie par les mythiques colonnes d’Hercules (aujourd’hui symbole du blason espagnol). La route entre Algesiras et Tarifa serpente en un parcours fantastique à la fois étroit et rempli de courbes entre fourré et une végétation abondante avec la mer en guise d’accompagnatrice, avec la côte marocaine en toile de fond.

Google maps

 

3. Paysage Frontera del Guadiana: Sanlúcar de Guadiana / El Granado, Huelva

Sanlúcar de Guadiana

Cette région montagneuse de faible relief marque un paysage qui sépare l’Espagne du Portugal, au bord du fleuve Guadiana, de grande beauté de contrastes entre chênaies de ces localités qui s’observent face à face d’un côté à l’autre du fleuve. Sanlucar offre au touriste le Château de San Marcos et une imposante église. Pour connaître l’autre rive du fleuve, la partie portugaise, rien de mieux que de traverser en volant en “zipwire”. Oui, vous avez bien lu, les amoureux des sensations fortes peuvent passer d’un pays à l’autre grâce à une sorte de tyrolienne. Vous trouverez ici se trouve toute l’information

Google maps

 

4. Paysage de Guadix-Purullena, Grenade

Paisaje de Guadix-Purullena

L’altiplano steppique qui regroupe le paysage de Guadix à Grenade est spécialement singulier de par ses formations rocheuses. Une orographie qui marque un habitat troglodyte saupoudré par une centaine de maisons-grotte fabriquées à l’abri de la roche de cette terre de sable et d’argile. Si nous mélangeons cette caractéristique avec l’empreinte andalouse le résultat est un ensemble de paysages réellement uniques. A ne pas manquer.

Google maps

 

5. Paysage Iznájar, Cordoue

Paisaje Iznájar, Córdoba

Le village d’Iznalar, à Cordoue, et son environnement est un autre des paysages culturels indispensables andalous. Cette région est connue comme la mer intérieure d’Andalousie de par l’exploitation du marais du fleuve Genil, ce qui confère à ce typique village andalou de maisons blanches perchées sur la montagne un charme spécial. Une magie accentuée par le château qui couronne son centre historique et duquel il est possible d’observer la campagne locale.

Google maps

 

6. Paysage de La Peña de los Enamorados d’Antequera, Malaga

Peña de los Enamorados de Antequera

La “Peña de los Enamorados” est un massif rocheux élevé, baigné sur ses flancs par le fleuve Guadalhorce et où l’on peut trouver en son sommet une plaine spacieuse, tel que le définit l’Institut Andalou de Patrimoine Historique. Il existe de nombreuses légendes associées à cet endroit et son nom. L’une des plus répandues est l’histoire d’amour entre un jeune chrétien -Tello- qui fut emprisonné dans le royaume de Grenade, et une jeune musulmane -Tagzona- fille du gouverneur d’une cité musulmane. La silhouette imposante de ce massif rappelle à beaucoup le profil d’un indien timbado. C’est un bon point pour profiter de la proximité d’Antequera et son Torcal, ainsi que d’Archidona et sa place octogonale ou la lagune de Fuente de Piedra.

Google maps

 

7. Paysage de Acinipo à Ronda, Malaga

Paisaje de Acinipo, Ronda

La vallée de Ronda et son ravin et le limitrophe Parc Naturel Sierra de Grazalema est un autre des lieux les plus recommandés d’Andalousie. Un lieu marqué par d’anciennes installations comme celle d’Acinipo, exemple d’urbanisation romaine dans des enclaves stratégiques de l’ancienne Bética. Occupée depuis le Néolithique, son moment de splendeur par excellence fut lors de la fin du Ier siècle après J.C de par sa position comme passage stratégique entre les vallées montagneuses de Guadalete. Un bon endroit pour voir par ailleurs le village de Grazalema ou la pittoresque localité gaditane de Stenil de las Bodegas, caché sous les roches.

Google maps

 

8. Paysage de Tabernas, Almería

Desierto de Tabernas, Almería

Tabernas est considéré comme l’unique désert à proprement parlé d’Europe, offrant un paysage réellement surprenant. Si bien que dans les années 60 et 70 il fut la scène de films mythiques du western nord-américain et vu s’y réunir des grandes stars internationales, ce qui lui a valu le surnom de “Mini Hollywood”. Un paysage lunaire avec une lumière spectaculaire, que l’on peut visiter entre autres option à travers les scènes de ces films qui aujourd’hui accueillent des représentations live de “l’ouest” grâce à un parc thématique.

Google maps

 

9. Paysage de Cástulo – Linares, Jaén

Vallées et campagnes jienenses, toujours peuplés d’oliviers, comme il ne pourrait en être autrement dans la capitale mondiale de l’huile d’olive. Le parcours depuis Castulo -ancienne capitale d’Oretania et fondée en 3000 avant J.C- jusqu’à Linares permet d’observer comment l’exploitation minière du sol a modelé cette terre depuis l’occupation préhistorique. A la chaleur de ce besoin a émergé la Castulo Ibera, considérée comme l’une des oppidums – forteresses élevées et urbanisées- les plus importantes d’Andalousie et dont on conserve d’importants gisements, d’où se distinguent leurs mosaïques. Ce paysage est complété par l’étendu patrimoine monumental de Linares -à 5 km de Castulo- des XVIIe et XVIIIe siècles.

Google maps

 

10 Torres de guet de la plage de Castilla de Almonte, Huelva

Parque de Doñana, playa de Mazagon

Le dernier de notre sélection de paysages culturels d’Andalousie correspond à des côtes basses et sableuses, qui se déplacent comme si elles étaient en vie. Il s’agit des dunes situées près de l’un des joyaux naturels d’Andalousie et d’Europe, le Parc National de Doñana, reconnu internationalement pour sa biodiversité. Près de Doña, s’étend la plage de Castilla, la plus grande d’Andalousie, ou les tours de guet -aujourd’hui des vestiges- permettaient de surveiller les éventuels ennemis qui entraient par la mer. Aujourd’hui ce site se situe comme l’un des plus singuliers du territoire andalou.

Google maps

 

Visitez l’Andalousie depuis les airs dans une montgolfière et profitez de ses paysages des yeux d’un oiseau

 

OU SE LOGER

Hotel Fuerte El Rompido

Hotel Fuerte El Rompido

L’Hôtel Fuerte El Rompido est l’un des plus beaux hôtels de la Costa de la Luz, à Huelva, pour son emplacement spectaculaire sur une colline qui domine tout le site naturel du Rio Piedras. Il faut y ajouter une architecture d’esthétique andalouse en harmonie avec son environnement. Un lieu idéal pour le repos et un point névralgique pour visiter quelques uns des paysages culturels les plus surprenants et vierges d’Andalousie.

 

Leave A Comment


Central. Fuerte Group Hotels
Avda. Puerta del Mar 15,
29602 Marbella. Málaga.

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page