IMPERIO ROMANO EN ANDALUCÍA

Sites archéologiques andalous qui vous transporteront dans l’Empire Romain

La richesse culturelle, patrimoniale et architecturale de l’Andalousie provient du melting pot des diverses cultures qui ont peuplé notre région au cours des siècles. Dans chaque coin de cette communauté, vous pourrez voir les restes que nos ancêtres ont laissés et qui nous font entrevoir à quoi ressemblait leur vie au cours des différentes étapes historiques. En Andalousie, l’une des phases historiques les plus importantes et les plus splendides s’est produite pendant l’Empire romain. Et il faut dire que l’esprit romain a embrassé le sud de la péninsule ibérique, car entre le troisième siècle avant JC. et le V d.c. les Romains ont apporté les bâtiments que méritait la terre qui leur faisait recevoir les matières premières dont ils avaient besoin pour continuer à montrer la magnificence qui les caractérisait et ont donc gagné la possibilité de profiter d’une route, la Via Augusta, qui reliait notre province avec Rome, la capitale impériale. L’héritage romain est totalement et absolument incalculable et éclabousse tous les aspects qui font aujourd’hui de l’Andalousie la terre accueillante et ouverte qu’elle est. Les temples, aqueducs, villas, mosaïques, amphithéâtres ou théâtres ne sont qu’un petit échantillon de certains des vestiges qui ont perduré au fil du temps. C’est pourquoi vous ne pourrez pas manquer ces vestiges romains que nous vous montrons du sud de la péninsule et qui vous feront traverser le temps jusqu’à l’empire le plus profond et le plus somptueux qui a conquis la moitié du monde.

 

1. Acinipo de Ronda (Malaga)

Empire Romain en Andalousie - Acinipo

C’est sans doute l’un des gisements romains les plus intéressants d’Andalousie grâce à son état de conservation. Situé au cœur de la Région montagneuse de Ronda, les terres fertiles qui l’entourent ont permis à nos ancêtres de construire une ville à l’endroit où se trouvent aujourd’hui ces vestiges. Si vous décidez de visiter Ronda et sa partie montagneuse, n’oubliez pas de passer par ce site romain qui vous transportera à l’Age de Bronze. A l’intérieur de l’Acinipo se distinguent grâce à leur valeur architecturale le théâtre, qui représente la splendeur de la ville durant le Ier siècle avant J.C.

Google Maps

 

2. Aqueduc de Cártama (Malaga)

Empire Romain en Andalousie - Acueducto de Cártama (Málaga)

Les romains ont été des pionniers pour de nombreuses innovations architecturales, mais la plus importante est sans doute la canalisation des eaux par les aqueducs.  A Cártama vous pourrez trouver un exemple clair de cela. Cette structure faisait communiquer la source su fleuve avec le village voisin d’Alhaurín el Grande. Si vous voulez le visiter, vous pourrez également passer une journée gastronomique dans le village et profiter de ses ruelles blanches et de son charme. Un plan parfait pour une échappée parfaite.

Google Maps

 

3. Baelo Claudia à Tarifa (Cadix)

Baelo Claudia

A Baelo Claudia nous nous trouvons face aux ruines romaines les plus spectaculaires d’Espagne. Les romains sont tombés éperdument amoureux de la plage de Bolonia à Cadix et ont décidé de s’y installer. Avec des vues imprenables sur la mer, cette ville romaine était un point stratégique pour le commerce avec l’Afrique. Le gisement conserve les éléments les plus représentatifs de la ville comme la place, le marché de salaison et de poissons, le théâtre et même la nécropole. Cet ensemble artistique est indispensable dans votre route andalouse, et il n’y a rien de mieux que d’en profiter avec la mer à quelques pas.

Google Maps

 

4. Bains romains de la Hedionda à Manilvaety Casares (Malaga)

Empire Romain en Andalousie - Baños romanos de la Hedionda en Manilva y Casares (Málaga)

La légende raconte que Jules César en personne s’est baigné dans la Hedionda pour que les eaux soignent ses blessures dues à une infection de la peau. Leur particularité comme bains sulfureux et leur utilisation par l’homme ont enrichi leur rôle dans la réalité scientifique et historique. Si vous voyagez dans la province de Malaga, venez les découvrir et profitez de ces bains voûtés qui gardent de mystérieuses légendes. On raconte que le diable, avant d’être chassé des lieux par Saint-Jacques, a poussé sont dernier soupire ici, laissant une odeur de soufre qui peut encore se sentir aujourd’hui.

Google Maps

 

5. Nécropole romaine (Cadix)

Empire Romain en Andalousie - Necrópolis romana (Cádiz)

Les romains portaient un grand soin à leurs rites funèbres. Si vous voulez découvrir une des nécropoles découvertes récemment, il vous suffit de vous rendre à Cadix. L’ensemble est formé d’un total de 28 tombes de l’époque romaine datées entre le Ier siècle avant J.C et le IIème siècle de notre ère. Les enterrements se réalisaient via incinération ou inhumation, dans de simples fosses même si certains étaient inhumés dans des caisses en pierre. Une visite curieuse que vous pouvez faire si vous êtes en vacances dans la région de Cadix.

Google Maps

 

6. Itálica (Séville)

Empire Romain en Andalousie - Italica - Sevilla

Une bonne route romaine au cœur de l’Andalousie ne peut pas mettre de côté Itálica. Cette ancienne ville romaine située dans le village sévillan de Santiponce à été la première à être fondée en Espagne mais également la pionnière hors des frontières du territoire italien. Le gisement est assez bien conservé dans l’ensemble et on peut y apprécier le théâtre, les termes, l’aqueduc et même des restes de maisons. Les mosaïques sont un des éléments artistiques qui se distinguent le plus et qui vous transporteront à l’époque de la splendeur de l’Empire Romain.

Google Maps

 

7. Théâtre romain (Malaga)

Empire Romain en Andalousie - Teatro Romano Málaga

Le théâtre romain de Malaga date du Ier siècle et a été construit à l’époque de l’empereur Auguste. Il est situé au cœur de la ville, aux pieds de l’Alcazaba. Si vous vous rendez dans cette province vos devez venir découvrir ce site romain qui vous envoûtera. Actuellement, on y réalise des spectacles de rues qui mélangent la culture romaine et les expressions artistiques contemporaines. Un coin privilégié pour profiter d’une des plus belles vues de la capitale de  la Costa del Sol.

Google Maps

 

8. Ville de Caviclum de Torrox (Malaga)

Villa de Caviclum de Torrox (Málaga)

La zone archéologique de Caviclum à Torrox est une des plus importantes de la province de Malaga. L’ensemble architectural est formé d’une ville, de fours pour la fabrication de céramiques, une nécropole et un marché de salaison. Ce lieu était, à l’époque des romains, une enclave importante pour la production agricole et la pêche. Encore un site important à visiter sur la route romaine de l’Andalousie.

Google Maps

 

9. Nécropole romaine de Riotinto (Huelva)

Necrópolis romana de Riotinto (Huelva)

La zone minière de Riotinto à Huelva possède également sa propre nécropole romaine. Dans ce lieu se trouvent des restes architecturaux monumentaux comme un mausolée ou une tour funèbre carrée qui conserve une partie des fondations et des tombes creusées dans la pierre qui répondent aux rites de crémation. Si vous décidez de visiter le singulier paysage couleur cuivre des mines de Riotinto, n’oubliez pas que dans ses entrailles se cachent d’autres restes de l’occupation romaine.

Google Maps

 

10. Termes des Bóvedas de Marbella (Malaga)

Termas de las Bóvedas de Marbella

A environ 10 mètres de la plage de Guadalmina, entre Marbella et Estepona, se trouvent les “termes des Bóvedas”.  Ce gisement qui date du IIème siècle est considéré comme l’un des plus singuliers de cette époque sur le territoire espagnol. C’est un arrêt obligatoire pour votre route romaine en Andalousie. De plus, cette construction conserve même son toit !

Google Maps

 

11. Villa Romana de Bruñel (Jaén)

Empire Romain en Andalousie - Villa Romana de Bruñel (Jaén)

La Villa romaine Bruñel est située dans la municipalité de Quesada, sur le versant oriental de la Sierra de Cazorla. La villa est sur une petite colline au sud de Arroyo de Bruñel et forment une nécropole ibérique du IVe siècle. C., et une autre romaine du II siècle IV d. C., qui contient également les restes d’une maison du troisième siècle. d.C., avec des colonnades, cours, impluvium et une magnifique collection de mosaïques.

Google Maps

 

12. Acueducto Romano Huelva

Empire Romain en Andalousie - Acueducto Romano (Huelva)

Cet aqueduc souterrain datant du premier siècle après Jésus-Christ est situé dans la ville de Huelva, en particulier dans une zone appelée El Conquero cabezos parcourant la ville depuis le quartier de Las Colonias jusqu’aux environs de cabezo de San Pedro.

À l’heure actuelle, et surtout parce qu’il s’agit d’un souterrain il y a peu de restes visibles. Dans les alentours du quartier des colonies se trouve la bien nommée “Fuente Vieja”. Un habitacle qui a été utilisé comment chambre de nivelage et qui est restée exposée, et comme toujours avait de l’eau, les habitants de la zone l’ont aménagée comme source. En plus de la Fuente Vieja, il existe dans les collines de Cabezo del Conquero d’autres vestiges de l’aqueduc: une purge et une entrée à la galerie.

Google Maps

 

13. Hornos romanos de El rinconcillo

Empire Romain en Andalousie - Hornos romanos de El rinconcillo (Cádiz)

Les fours romains de El Rinconcillo se trouvent à Algeciras et faisaient partie de la fabrication complexe d’amphores pour l’industrie de transformation du garum, en plus de la réalisation d’autres produits céramiques à usage domestique ou de construction.

Le site archéologique se compose de deux fours unis et ses murs sont en briques et déchets en céramique adobe. En ce qui concerne les voûtes du centre il faut préciser qu’elles sont soutenues par une colonne centrale et huit arcs qui laissent de petits trous qui facilitaient l’entrée d’air.

Google Maps

 

14. Factoría de salazones del Teatro de Andalucía

Factoría de salazones del Teatro de Andalucía (Cádiz)

L’usine de salaison du Théâtre d’Andalousie à Cadix donne son nom à un complexe archéologique référent à une installation industrielle romaine. Il est situé dans le centre de Cadix, ce qui fut dans le temps un vieux canal qui divisait Cadix en deux îles.

Dans cette usine était fabriquées des conserves de différents types de poissons en sel, mais le plus commun était le thon. De plus c’était là aussi que se fabriquait le Garum, un produit très convoité à cette époque et qui était utilisé comme condiment. Il était obtenu à travers la macération de divers abats de poissons auxquels on ajoutait du rouget, des anchois, etc, et certaines herbes aromatiques.

Elle a été déclarée d’intérêt culturel en 1998 et peut être visité gratuitement toute l’année.

Google Maps

 

15. Vía Augusta

Empire Romain en Andalousie - Via Augusta

La Via Augusta est la plus grande voie romaine d’Espagne, elle a une longueur de 1500 km et passait depuis les Pyrénées pour atteindre Cadix.

Elle est l’une des routes romaines les plus connues et étudiées depuis l’antiquité. Elle constitue l’épine dorsale du réseau de transport de l’Hispanie romaine. Comme curiosité il faut mentionner que ce fut l’empereur Auguste qui lui donna son nom, à la suite des réparations qui ont été faites sous son règne, quand il est devenu l’une des voies de communication la plus importante et la route commerciale entre les villes, ports de provinces de la méditerranée.

Google Maps

 

16. ENSEMBLE ARCHÉOLOGIQUE DE LA CARMONE ROMAINE

L’ensemble archéologique de Carmona est composé d’une impressionnante nécropole, de deux carrières et d’un amphithéâtre romain.

La nécropole romaine de Carmo est impressionnante à voir car c’est un ensemble funéraire composé de centaines de chambres sépulcrales, creusées dans la roche et est l’un des sites les plus importants d’Espagne, car elle conserve un grand nombre de peintures murales bien que si vous visitez cet ensemble, il y faut mettre en valeur les tombes de l’éléphant (sanctuaire dédié au culte des divinités cibeles et attis) et celle de Servilia.

Google Maps

 

17. Ensemble archéologique de Cástulo

L’ensemble archéologique de Cástulo est formé par le musée archéologique de Linares et la ville de Cástulo elle-même. Cette ville, grâce à l’accès aux ressources minières de la Sierra Morena, était une ville très importante (elle avait la capacité de monnayer de l’argent et son siège épiscopal) à l’époque sous l’impériale. Ici, vous pourrez voir, en plus de la ville fortifiée, une nécropole, des infrastructures publiques, des usines et quelques équipements de banlieue.

En ce qui concerne le musée archéologique, vous pourrez voir des pièces d’une importance aussi importante que le trousseau de nombreuses tombes ibériques, le lion ibéro-romain du mur du Nord ou un morceau de verre dans lequel nous trouvons la plus ancienne représentation documentée du Christ sur la péninsule, appelée le Patène du Christ en majesté.

Google Maps

18. Pont Romain de Córdoba

Imperio Romano en Andalucia - puente Romano Cordoba

Si vous visitez Cordaba, il est obligatoire de voir l’ensemble de la mosquée cathédrale, la rivière, la Puerta del Puente et le pont romain lui-même, car ensemble, ils constituent l’une des plus belles vues de toute la ville.

Le pont romain de Cordoba s’élève durant le 1er siècle avant JC. C., bien que la structure principale soit médiévale et se compose de seize arches, douze demi-points et le reste pointu. Toujours au centre du seuil, vous pourrez voir une impressionnante sculpture de San Rafael de Bernabé Gómez del Río. Allez-y, ça vaut le détour.

Google Maps

 

19. OSUNA

Imperio Romano en Andalucia - Osuna, Sevilla

L’origine d’Osuna, ou plutôt de l’Urso pré-romain, remonte aux Tartesiens et Turdétans, qui ont laissé de beaux aperçus de leur art et de leur culture ainsi que le montre la collection de sculptures ibériques qui peuvent être vues à la fois au Musée archéologique national et dans la Torre del agua, qui est le siège du musée archéologique local. Cependant, c’est pendant la guerre civile romaine entre César et Pompée que cette ville s’est associée du côté de Pompée, à cette époque les ruines du Théâtre et la nécropole hypogée sont encore préservées.

Google Maps

 

20. Enclave Arqueológico de Arucci Turobriga en Aroche (Huelva)

El Enclave Arqueológico de Arucci Turobriga en Aroche (Huelva)

Le site archéologique Arucci Turobriga à Aroche (Huelva) est une ville romaine du 1er siècle et un ermitage médiéval du 13ème siècle avec des fresques impressionnantes à l’intérieur. Cette Enclave a des heures d’ouverture fixes, des visites guidées, des visites théâtralisées, des événements historiques de loisirs et de théâtre classique, etc.

Google Maps

 

Si vous êtes un passionné de l’histoire et que vous décidez de visiter l’Andalousie, n’hésitez pas à vous lancer sur la route romaine que nous vous recommandons. Une façon simple et naturelle de faire un voyage singulier qui vous transportera vers les lieux les plus intimes de l’Empire Romain.

Route Arabe à travers l’Andalousie afin que vous voyagiez dans le temps jusqu’à Al Ándalus

 

OÙ SE LOGER

Hotel Fuerte Marbella

Hotel Fuerte Marbella

Si vous voulez suivre cette route culturelle qui vous plonge dans l’époque romaine du sud de l’Espagne, choisissez Fuerte Hoteles. La chaîne possède des établissements dans tous les coins de rêve, cela facilitera votre parcours.

Hôtels et appartements, au service excellent leaders en qualité selon Tripadvisor et avec plus de 60 années d’expérience. Le meilleur choix pour vous déconnecter et vivre cette route historique et culturelle. Marbella, Conil, Grazalema, El Rompido, Estepona ou Torrox, voici quelques endroits où vous pourrez trouver ces magnifiques établissements.

Leave A Comment


Central. Fuerte Group Hotels
Avda. Puerta del Mar 15,
29602 Marbella. Málaga.

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page