Foto de CN Traveller

Activités d’aventure : Oserez-vous traverser la frontière en tyrolienne d’un pays à l’autre ? Oui, c’est possible !

Les amateurs de sensations fortes ont déjà une bonne raison de voyager et de profiter d’une expérience inoubliable : le « zipwire ». Il s’agit d’un type de tyrolienne avec un attrait particulier : vous vous élancez d’un pays et vous atterrissez dans un autre. Originalité et adrénaline sont réunies dans cette aventure qui compte de plus en plus d’adeptes. Vous aimeriez essayer ? Nous vous indiquons où vous pouvez le faire.

Cette nouvelle façon de « franchir les frontières » est en train de se répandre dans toute l’Europe, mais l’un des endroits les plus sollicités se situe précisément en Espagne. Le petit village de la région de Huelva de Sanlúcar de Guadiana est le point de départ vers le Portugal voisin. La plateforme de bois se dresse à plus de cent mètres des maisonnettes blanches composant la localité et elle marque le début de la tyrolienne. L’accès se fait par 4 X 4 et au point de départ vous enfilez votre harnais.

Vous aimez la nature ? Une fois là, avant de vous lancer, vous pouvez respirer l’air pur d’un coteau de la vallée qui vous verra décoller. Le milieu naturel où se déroule cette activité est spectaculaire, comme l’est aussi l’autre côté, déjà en territoire portugais. Ceux qui ont testé cette expérience assurent que cela revient à voler au-dessus de ce magnifique site naturel.

Alors, une fois les sécurités mises en place, il ne vous reste plus qu’à gonfler vos poumons d’air et à sauter. Ce moment crucial provoque une montée brutale d’adrénaline, car lors de ce « vol » qui dure moins de 50 secondes, on peut atteindre jusqu’à 75 kilomètres/heure. C’est bien sûr une façon unique de « traverser les frontières », de plus en plus à la mode chez les amateurs de sports d’aventure.

De l’autre côté de la vallée nous attend la commune portugaise d’Alcoutim. En moins d’une minute, nous nous sommes rendus dans un pays qui retarde d’une heure par rapport à votre pays de départ, avec une autre langue, d’autres coutumes… un vrai voyage dans le temps en fait.

Nous vous recommandons donc de profiter de l’autre côté de la frontière, Huelva et l’Algarve offrent d’innombrables activités, des sites d’intérêt et une délicieuse gastronomie.

Sanlúcar del Guadiana, berceau du fangago

Sanlucar_de_Guadiana

La province de Huelva se caractérise par son folklore et sa délicieuse gastronomie reposant sur les produits de la mer. Sanlúcar del Guadiana est un petit village enclavé dans une vallée à la végétation luxuriante. Depuis le château San Marcos, vous pouvez contempler la vue sur le Guadiana et sur notre voisin, le Portugal.

Toute cette zone du sud de l’Espagne possède un attrait particulier. Les petits villages de Huelva ont leur propre personnalité. L’une des principales branches du flamenco est née précisément à cet endroit. Si vous arrivez par la province de Huelva, vous devez vous rendre dans un « tablao » afin d’écouter les célèbres fandangos.

Cette province jouit aussi d’une gastronomie marine très caractéristique qui lui vient du cœur même de l’océan Atlantique. Les crevettes blanches sont le met le plus exquis que l’on peut déguster ainsi que le célèbre jambon de Jabugo, l’un des plus renommés d’Espagne.

Quant à elles, les plages de Huelva sont fameuses pour leur qualité. Des paysages vierges comme ceux de El Rompido sont le cadre idéal pour se reposer et être au contact de la nature.

Alcotium, l’itinéraire du néolithique


L’Algarve portugaise offre un grand éventail de possibilités pour profiter de la nature, surtout cette partie nord-orientale où est situé Alcotium. Le fleuve Guadiana est le quatrième en longueur de la Péninsule ibérique et offre à ses visiteurs la possibilité de parcourir un tronçon en radeau en partant de ce petit village portugais.

Cette zone est protégée pour conserver la richesse de la flore et de la faune qu’elle abrite et pour que vous puissiez profiter de parcours guidés. Sont tous aussi intéressantes les randonnées dans les zones de pâturage et de culture des autres époques environnées de ruines néolithiques. À côté d’Alcotium, on retrouve la réserve naturelle des marais salants de Vila de Sao Antonio où se rendent plusieurs espèces d’oiseaux migrateurs.

Comme dans la province d’Huelva, on mange très bien dans l’Algarve portugaise. Les fruits de mer sont à l’honneur et le calamar (appelés ici lulas) est l’un des plats les plus célèbres. La viande est l’un des autres points forts de la bonne table du sud du Portugal et le « porc rôti à la braise » est un bon exemple de cela. Le vin de la zone et aussi une référence ainsi que le fromage à l’huile de la gastronomie portugaise.

Vous le savez maintenant, si vous décidez de traverser la frontière avec cette tyrolienne si spéciale, n’oubliez pas de profiter des deux côtés du Guadiana. Les deux lieux vous offrent la possibilité d’être au contact de l’environnement, de prendre part à leurs coutumes et de déguster leur succulente gastronomie. Une nouvelle façon de visiter le sud de la Péninsule ibérique.

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page