Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons

La Mycologie est une pratique très vieille, surtout dans des lieux où les champignons abondent. Il s’agit d’un aliment sain, savoureux et très bas en calories. Idéal pour les mangers seuls, cuisinés, ou en garnison pour beaucoup de plats, pour cela avec l’arrivée de l’automne et après les premières pluies et la baisse des températures, les bois expérimentent l’arrivée de nouveaux locataires qui ont attendu toutes l’année pour réapparaitre, les champignons.

Où cueillir des champignons en Andalousie?

Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons: Cesta de setas

Cesta de setas

L’Andalousie propose pour les amateurs de mycologie un certain nombre de lieux et de paradis dans lesquels on peut admirer les alentours et profiter de cette activité. Voici quelques-uns des meilleurs endroits où, individuellement ou en groupes, les itinéraires routiers de mycologie s’ouvrent un chemin tandis que s’implantent également les centres d’information spécialisés pour savoir comment et quels champignons peuvent être cueillis.

1. Jimena de la Frontera (Cádiz)

Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons: Parque Natural de los Alcornocales

Parque Natural de los Alcornocales

Jimena de la Frontera, au cœur du Parc Los Alcornocales, est la commune la plus proche de Jerez, où le champignon devient la «reine» du champ. L’humidité typique de cette saison et les températures douces dont on peut profiter dans ses forêts, font que les champignons trouvent le bon moment pour «être libéré». Dans cette zone, il est très normal de trouver des chanterelles (Cantharellus de Palens), typiques des forêts avec du liège et des chênes. Ce champignon est jaunâtre torsadée et apprécié pour son bon goût.

2. Pinares de Aznalcázar-Puebla del Río (Sevilla)

Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons: Lactarius deliciosus

Lactarius deliciosus

Il est conseillé d’apporter de l’eau et une collation pour faire la route en prenant le temps nécessaire. La route traverse l plus grand organisme de Pins existant dans la province de Séville, qui est parsemé de quelques chênes, d’oliviers et d’épais buissons de mastic, ciste, romarin et de myrte. La visite, bien que facile, n’est pas signalisée, il est donc important de prêter attention aux points de contrôle pour ne pas se perdre et il est conseillé d’avoir un téléphone mobile et un GPS. Dans cette zone il est très fréquent de trouver beaucoup de champignons, y compris des Suillus luteus, Macrolepiota, Amanites, Lycoperdom… et le plus apprécié est le “deliciosus Lactarius» ou comme on dit ici à Aznalcázar, ‘Le robellón’.

3. Parc Naturel Sierra de las Nieves (Malaga)

Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons: Bois de pinsapos, Sierra de las Nieves. Photographie: ruralidays.wordpress.com

Bois de pinsapos, Sierra de las Nieves. Photographie: ruralidays.wordpress.com

La formation la plus particulière de la Sierra de las Nieves dans sa formation botanique est sans aucun doute le Pinsapar, cette forêt de sapin est l’un des meilleurs sites de champignons, bien que typique de climats plus froids, dont l’aspect nordique, surprend le visiteur qui entre dans ce parc Naturel.

Si le printemps est humide, nous pouvons trouver des champignons comme le Russula rubroalba, violacé et très apprécié bien que rare, ou les bonnets Gyromitra esculenta. Mais maintenant c’est l’automne et nous voulons cueillir des champignons en faisant notre propre itinéraires mycologiques dans la Sierra de las Nieves, nous devons donc nous armer avec un couteau pour couper la tige sans l’arracher et un panier pour laisser tomber les spores sur le chemin, de bonnes chaussures pour marcher et nous lancer dans la campagne et les forêts où chercher et où trouver des champignons chanterelles et autres champignons associés chacun à chaque espèce d’arbre. Pour ses caractéristiques climatiques le Parc Naturel de la Sierra de las Nieves permet également de trouver d’autres variétés, comme le Mazuelos, si rare que mieux vaut ne pas les cueillir pour encourager leur propagation.

4. Sierra de Aracena (Huelva)

Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons: Sierra de Aracena. Photographie: juntadeandalucia.es

Sierra de Aracena. Photographie: juntadeandalucia.es

Il s’agit de l’un des lieux les plus divers en Espagne, quand ses chênes verts et ses chênes liège commencent à porter leurs fruits sous la forme de champignons devient un véritable spectacle. Au printemps est typique le Gurumelo (Amanita ponderosa) et les Criadillas (Terfazias sp.). Durant les premiers mois de l’automne les Boletus aureus et les Rebozuelos (chanterelle cibarius) encouragent le collecteur, et quand commence l’hiver, si l’année a été pluvieuse les trompettes sont abondants, que ce soient les trompettes des morts (Trompette de la mort) ou Gula Monte (Cantharellus tubaeformis).

5. Sierra Morena (Córdoba)

Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons: Sierra Morena

Sierra Morena

Depuis le quartier de Santa María de Trassierra- dans la municipalité de la capital Córdoba – dans n’importe quelles villes de la région, entre la végétation locale de chênes poussent aussi les pins, sous lesquels se trouvent les très appréciés truffes (Lactarius deliciossus), de couleut orange qui se distingue entre la litière.

6. Parc Naturel Sierras de Tejeda, Almijara et Alhama (Granada/Málaga)

Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons: Vista de la cara sur de Sierra Almijara

Vista de la cara sur de Sierra Almijara

Dans cet espace naturel à cheval entre deux provinces andalouses, l’humidité de son orientation et son terreau frais en décomposition facilitent la présence de champignons tous aussi curieux comme le Coprinus Comatus, plusieurs espèces de boletus, certains aussi précieux que l’edulis.

7. L’Andévalo (Huelva)

Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons: Tuber magnatum

Tuber magnatum

Le champignon stars de la région d’Andévalo onubense est la truffe blanche (Tuber magnatum), une espèce très rare qui ne peut être cultivée et reste fraîche quelques jours seulement. Au printemps aussi pousse le gurumelo (Amanita ponderosa), endémique dd la zone du centre et de l’ouest de la péninsule ibérique.

8. Serranía de Ronda (Málaga)

Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons: Amanita caesarea

Amanita caesarea

Dans ce domaine, on peut marcher à travers les forêts de sapins d’Espagne (Abies pinsapo), une épinette particulière se réfugie dans les montagnes andalouses après la dernière glaciation. Dans la sapinière se trouvent des champignons comme la oronja ou l’Amanite des césars (Amanita Caesarea) et au printemps poussent les morilles (Morchella crassipes), facilement reconnaissable par son aspect fibreux qui fait penser à un nid d’abeilles.

9. Parc Naturel Sierras de Cazorla, Segura et Las Villas (Jaén)

Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons: Sierra de Cazorla

Sierra de Cazorla

Bien entendu, si quelqu’un est amoureux de la nature et de la mycologie, il ne peut manquer la visite du Parc Naturel Sierras de Cazorla, Segura et Las Villas, un espace protégé pour lequel il faut demander l’autorisation, ceci dit c’est un authentique paradis pour les passionnés de la cueillette de champignons. Depuis les populaires chanterelles jusqu’au très prisés truffes noirs, beaucoup d’espèce de la zone sont parfaites pour accompagner certaines recettes.

Novice en mycologie, que devez vous savoir?

Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons: Setas

Setas

Avant de vous aventurer seul pour la cueillette de champignons, il est important d’acquérir les connaissances et notions nécessaires pour distinguer les espèces. Non seulement pour savoir quels champignons sont comestibles et lesquels peuvent causer jusqu’à la mort, mais aussi pour apprendre la meilleurs facon de les cueillir sans abimer la forêt. Pour cela nous vous quelques conseils de base pour les novices :

  1. Connaitre la forêt: il est très important de connaitre l’itinéraire que vous allez suivre pour éviter de se perdre.
  2. Tenter d’y aller accompagner: aller seul est dangereux parce que face à n’importe quelle mésaventure ou blessure il est plus compliqué de donner l’alerte pour que les secours viennent.
  3. Ce que vous n’allez pas manger, ne le cueillez pas : l’impact de la cueillette massive de champignons peut être nocive pour les forêts. Les champignons qui ne sont pas comestibles il ne faut pas les toucher, ils aident à subsister à l’écosystème dans lequel ils se trouvent.
  4. Prenez un panier ou un maillage : le complément parfait pour garder les champignons pendant que vous les récoltez sont les paniers ouverts ou des filets pour que les champignons puissent respirer et peuvent propager les spores après avoir été cueilli pendant que vous vous déplacez à travers la forêt.
  5. Un couteau, votre meilleur allié : Les couteaux servent à couper les champignons et ne pas à avoir à les arracher, ainsi le sous-sol où ils poussent ne s’abime pas.
  6. Une canne ne doit pas manquer : en plus d’aider à monter les côtes difficiles que nous trouvons sur la route, elles sont également utilisées pour rechercher dans le sous-bois les champignons qui passent inaperçu.
  7. En cas de doute, en cueillir un et l’amener à un expert : Même les plus aguerris peuvent avoir des doutes concernant certains type de champignons une fois dans leur vie. Si cela vient à passer, le mieux est d’en cueillir un exemple (dans ce cas ne pas couper la tige) pour qu’un expert l’identifie, parce que dans beaucoup d’occasion la base du pie peut nous dire beaucoup sur un champignon.
  8. Il n’y a pas de trucs pour distinguer un toxique et un comestible.

Les champignons non seulement sont un met délicieux, mais sont également une activité (la cueillette pas le fait de les manger) saine et amusante, quelque chose à apprécier dans la solitude, en contemplant le paysage, ou en compagnie de la famille et amis.

Où se loger?

Mycologie: 9 lieux d’Andalousie pour se perdre à la cueillette des champignons: Vistas desde el hotel Fuerte El Rompido

Vistas desde el hotel Fuerte El Rompido

Fuerte Hoteles est toujours la meilleure option pour se loger en Andalousie, connaitre ses villes et se reposer. La chaîne d’hôtel possède des établissements où vous pourrez jouir, en plus de ses services, de ce qui se fait de mieux dans chaque recoin de la région. Ses 50 ans d’expérience sont la meilleure garantie et un point de départ d’exception pour chaque expérience que vous voudrez entreprendre.

Leave A Comment


Central. Fuerte Group Hotels
Avda. Puerta del Mar 15,
29602 Marbella. Málaga.

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page