Les espetos: la meilleure façon de manger des sardines, la gastronomie malagueña par excellence: sangría

La boisson la plus rafraîchissante de l’été: comment faire la meilleure sangria

Parler de sangria revient à parler d’Andalousie, et la boire, est synonyme d’été. La sangria est devenu depuis longtemps la boisson rafraichissante la plus typique et internationale de l’été, le symbole par excellence de l’époque estivale en Espagne. Bien que ce cocktail estival soit déjà connu dans le monde entier et qu’il se boive durant toute l’année, la sangria tient son origine en Espagne et surgit de l’impérieuse nécessité de se rafraichir avec une boisson qui adoucisse la chaleur la plus suffocante.

Mais, comment la réaliser? Est-elle facile à préparer à la maison? L’un des points clés de sa célébrité, en plus de son goût délicieux; est la facilité de sa préparation. C’est pourquoi nous voulons aujourd’hui vous parler de ses origines, astuces et bien sur les meilleures recettes de la sangria.

 

Qu’est ce que la sangria?

Qu'est ce que la sangria?

Sangría

Cette boisson se compose essentiellement de boisson gazeuse ou d’eau, de vin rouge, de sucre, de citron et de morceaux de fruit, bien qu’il existe plusieurs variétés dans lesquelles sont ajoutés plusieurs liqueurs. Bien que son nom en espagnol se soit popularisé dans le monde entier, la sangria existe aussi dans sa traduction anglaise: “sangaree”. Selon le Oxford Dictionnary, c’est un mot d’origine espagnol et il signifie boisson froide de vin adouci avec de l’eau et épicée; et boisson de limonade et vin rouge.

On dit que le mot sangria vient de sang, de sa couleur rouge intense symbole de la fameuse boisson espagnole, la joie de ses gens et le caractère flamboyant et intense de la culture espagnole, bien que certaines voix argumentent que ce furent les anglais qui la mirent à la mode au milieu du XIXe siècle. Creusons un peu plus.

 

L’origine de la sangria

L'origine de la sangria

L’origine de la sangria

Comme nous le disions, l’origine de cette boisson n’est pas bien définie, mais déjà en 1788 ressortent des archives historiques de la sangria. Le père Esteban Torres assurait dans son dictionnaire du castillan que la sangria était une “boisson inventée par les anglais consommée dans les colonies anglaises et françaises d’Amérique”. C’est ainsi qu’apparait l’information dans la revu Muy Interesante, qui assure par ailleurs qu’elle se popularisa à l’époque comme la “limonade du vin” dans certaines colonies espagnoles et sa consommation s’est étendue en Espagne à partir de 1850.

Mais, au-delà du responsable de sa popularité, comment est née la sangria? Qui a eu la géniale idée de créer cette combinaison de boissons et de fruit? On raconte qu’autour de 1800 elle est devenue une boisson typique des paysans d’Espagne et du Portugal, qu’elle était préparée à partir des produits de la terre, du vin (le raisin), les pêches, pommes et autres agrumes.

D’autres histoires situent cependant l’invention de la sangria dans les Antilles, lorsqu’un groupe de marins britanniques chercha la formule parfaite pour contourner l’interdiction d’y consommer de l’alcool. Ils masquèrent le rhum avec du miel, des fruits et des épices afin qu’il passe pour simple jus devant les autorités.

Quoi qu’il en soit, la réalité rend la sangria, légalement, ibérique tel que le formula le Parlement Européen en 2004, lorsqu’il établit l’usage de la dénomination d’origine “sangria” exclusivement à celle produite en Espagne et au Portugal. On peut ainsi obtenir la qualité différenciée du lieu où se produisent les matières premières et leur lieu de provenance. Quant aux autres pays, ils peuvent continuer à la produire, mais sous le nom “boisson aromatisée à base de vin”.

 

La recette de la sangria

La recette de la sangria

La recette de la sangria

Il existe un dicton chez les espagnols très applicable à la sangria qui dit “cada maestrillo tiene su librillo” c’est à dire, que la recette de la sangria dépend de celui qui vous la raconte. Chaque famille, personne, bar ou restaurant possède sa propre recette et la revendique comme “l’originale”. En effet, il est indiscutable que les ingrédients basiques sont le vin rouge, la boisson gazeuse ou les pulpes et pelures d’agrumes (surtout le citron, l’orange et même le pamplemousse).

La sangria se décline sous des dizaines de versions, autant que selon les goûts de celui qui la prépare, c’est pourquoi nous allons vous donner dans ce post quelques conseils pour la préparer à votre guise sous les prémisses basiques. Notez bien:

  • 1 litre de vin rouge, vous n’avez pas besoin d’acheter le meilleur vin, ni le plus primé dans la liste Decanter. Les espagnols utilisent généralement un vin de table de qualité moyenne, type Rioja. Cela dépend aussi de la région, par exemple en Catalogne sont généralement utilisés des rosés ou blancs.
  • Un demi-litre de jus d’orange ou boisson gazeuse jusqu’à ce que le mélange ait l’intensité désirée.
  • Fruits secs: 2 pêches et une pomme (en morceaux), 1 orange et 1 citron (sous forme de jus, pulpe ou pelure). Comme nous l’avons dit plus haut, ceci est la base, mais certains ajoutent de l’ananas, des fraises ou même du kiwi.
  • 4 cuillères à soupe de sucre, également selon les goûts du consommateur. Le tout est de goûter le mélange au fur et à mesure.
  • 1 branche de cannelle, vous pouvez aussi essayer avec de la vanille. Beaucoup y ajoutent une pincée de noix de muscade ou des clous de girofle.
  • Touche de liqueur: afin d’ajouter votre touche personnelle, essayez d’y ajouter un “filet” de rhum, brandy ou cognac, mais sans en abuser ni mélanger le tout.

Quel que soit les ingrédients, le tout est de laisser macérer ou reposer le mélange au moins deux à trois heures, afin que le fruit absorbe la saveur et que la cannelle imprègne le tout, encore mieux si possible un jour avant de servir. Au moment de la boire, ajouter de la glace et profiter de la fête à la maison. Le succès est garanti!

 

OU SE LOGER

Fuerte Estepona

Fuerte Estepona

Si vous souhaitez déguster la sangria au premier plan et vous offrir une escapade en Andalousie, Fuerte Hoteles vous propose les meilleures installations dans les parties les plus privilégiées d’Andalousie en premier ligne de plage à Marbella, Estepona, Conil, Torrox et El Rompido; ou en pleine montagne à Grazalema. Ses hôtels disposent en plus d’un large éventail d’activités nommées Fuerte Experiencias, où les voyageurs ont l’opportunité de vivre en personne la culture andalouse à travers des ateliers gratuits, où l’on enseigne entre autres aux invités à concevoir leur propre sangria.

Leave A Comment

Facebook IconYouTube IconTwitter IconVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ PageVisit Our Google+ Page